mercredi 20 avril 2016

Rivalité d'Alyson Noël chez Mosaic

Il faut de tout pour faire un monde prétend la sagesse publique. Il faut tous les genres sur les étagères. Et que celui qui ne lit que de la grande littérature me jette le premier livre ... Je les aime tous (comme le chante Mathilde sur son dernier album).

Enfin, pas vraiment tous, mais en tout cas j'ai beaucoup apprécié de me détendre avec Rivalité d'Alyson Noël dont je suis heureuse de pointer que ce volume est le premier tome de la série Beautiful Idols.

Il est catégorisé "jeunes adultes" mais il se trouve que jeune ou pas il a les ingrédients qui accrochent le lecteur.

Je me suis amusée à suivre le combat que se livrent trois jeunes américains qui ont envie (pour des motifs différents) de réussir et de percer dans le Tout Hollywood : Layla Harrison qui rêve d’envoyer promener son blog et de devenir reporter pour décrocher de vrais scoops; Tommy qui rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père en devenant une rock star; Aster qui rêve d’échapper aux conventions de sa famille et de devenir actrice.

Chacun son rêve pourvu qu'on puisse avoir l'occasion de le réaliser. En répondant à l’invitation d’un VIP des nuits californiennes, ces trois jeunes gens vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing en multipliant les entrées dans leur boite de nuit. Aventure ou cauchemar ? Alors que leurs souhaits commencent à peine à prendre forme, une star habituée du monde de la nuit disparaît. Et tous les trois sont soupçonnés…

Classée en tête des listes du New York Times, Alyson Noël est l’auteur de 23 romans dont les séries "Eternels" et "Les Chasseurs d’âmes" ont été vendues à plus de 600 000 exemplaires en France. Elle apparait dans de nombreuses listes de best-sellers et ses livres ont été traduits dans 36 langues

Née en Californie, dans le comté d’Orange où elle a grandi, Alyson Noël a vécu à Mykonos et à Manhattan avant de retourner s’installer dans le sud de la Californie, où elle travaille à son prochain livre. Autant vous dire qu'elle connait parfaitement la côte Ouest où j'ai eu la chance de voyager il y a quelques années.

Ce n'est pas chaussée de Louboutin que j'ai arpenté Sunset Boulevard, mais Rivalité a ravivé des souvenirs enfouis et j'ai accepté de prendre parti pour un des trois clubs. Vous découvrirez lequel à la fin de ce petit film que je vous invite à partager si vous l'appréciez.

Je n'ambitionne pas une carrière d'actrice mais pourquoi pas de youtubeuse si ce type de video vous distrait.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés