dimanche 4 février 2018

Des dents de loup ...

La recette vient de l'Est de la France, peut-être parce qu'il y avait des loups inquiétants dans ces contrées. J'avais envie de tenter ces gâteaux depuis longtemps pour leur forme particulière. Il me fallait un moule adéquat, que j'ai trouvé chez Mathon.

Classiquement les proportions sont de
350g de farine
3 œufs entiers
250g de sucre
250g de beurre

Mais j'ai adapté la recette avec :
165 g de beurre pommade
135 g de sucre en poudre
2 œufs entiers
235 g de farine


J'ai travaillé le beurre en pommade avec le sucre avant d'y incorporer les oeufs un à un puis d'ajouter progressivement la farine tamisée. On laisse ensuite reposer au froid une quinzaine de minutes (pas davantage sinon la pâte sera trop dure).

Il faut légèrement beurrer le moule pour dents de loup (si vous n'en avez pas vous pouvez le confectionner avec du papier sulfurisé en le pliant en accordéon sur une hauteur de 2 cm) et disposer une cuillerée à café de pâte au creux de chaque sillon et à distance égale.
Ne vous acharnez pas à tenter la régularité. la pâte va s'étendre sous l'effet de la chaleur du four. Et je trouve intéressant d'avoir des dents de différentes tailles. Et même de monstrueux crocs en en faisant un par rainure.
On compte 15mn dans un four à 180°. Il ne faut pas risquer la surcuisson. Les dents doivent rester claires sur le dessus.
Le plus dur est d'attendre quelques minutes qu'ils refroidissent sur une grille avant de les croquer. D'ici là on peut raconter aux petits une version du Petit Chaperon rouge.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)