mardi 1 mars 2016

Les soupes de la Belle-Iloise

Le grand coffret ''Le Temps des Soupes'' de la Belle-Iloise est une invitation à la créativité autour des recettes traditionnelles de soupes avec 1 boîte de soupe de poissons 1/2, 1 boîte de bisque de homard 1/2, 1 boîte de cotriade 1/2, 1 boîte de velouté de coquillages 1/2 et 2 boîtes de Rouille.

Un duo de bols astucieux à oreille en porcelaine et un livret d’idées recettes simples et d'astuces inventives permettront d'ajouter une pincée de modernité à ces grands classiques. Prix de vente conseillé 28,90 €.

Vous les trouverez sur le site de la conserverie comme dans les boutiques du réseau de vente directe qui est aujourd'hui de 65 magasins. On y pratique les prix d'usine et des dégustations quotidiennes.

La texture de la sauce rouille est onctueuse, légèrement épicée, d'une belle couleur corail avec une note d'ail et de poisson. Elle accompagne avec merveille les soupes de poissons.

Je l'aime étalée sur un pain bien croquant et en accompagnement de tous les poissons blancs cuits au court bouillon.
Autrefois lorsqu'ils étaient en mer, les marins-pêcheurs préparaient le soir venu une soupe à partir des meilleurs morceaux de poissons qu'ils laissaient assez gros. Cette recette riche et conviviale somme toute équivalente à la bouillabaisse méridionale s'appelle la cotriade et c'est une spécialité traditionnelle bretonne.
Je l'ai servie après avoir ajouté dans le bol un émincé de légumes, avec un pain aux graines grillé, tartiné de rouille.
J'ai choisi de relever le Velouté de coquillages, avec un peu de ce mélange Cajun de Saravane qui est si réussi. L'oreille du bol est conçue pour y déposer l'épice de votre choix. J'aurais pu choisir un de leurs currys, mais la Louisiane m'a davantage inspirée.  Je connais des personnes qui auraient allongé cette soupe avec un lait de coco. En réalité je l'ai bu séparément. Par contre j'ai fait réchauffer avec un bâtonnet de citronnelle pour un résultat inattendu, tout en parfums.
Pêchés à la main sur les plages bretonnes avant d’être soigneusement lavés, les coquillages sont associés à une julienne de carottes rehaussée de gingembre et de safran.
La soupe de poissons est un grand classique de la conserverie la belle-iloise. Classique ne signifie pas l'interdiction de le servir "à sa sauce". On peut ajouter une pointe de rouille, quelques croûtons, éventuellement aillés, et saupoudrer de fromage râpé mais j'ai évité d'ajouter des calories.Je l'ai préparée façon choucroute de la mer, avec un morceau de cabillaud poêlé, quelques épices, et trois gouttes d'huile d'olive.
Vous remarquerez que cette Soupe de poissons, s'ouvre à l'envers pour que les yeux lisent la recommandation imprimée sur le dessus de la boite, à savoir diluer avec un tiers d'eau. C'est malin.
La dernière boite est une bisque de homard qui a demandé deux ans de recherches pour peaufiner cette recette aux subtils arômes et à l’onctuosité si particulière… avec une pointe de cognac, une note de curry... et la saveur unique du homard. Il me semble que c'est ma préférée.
Quelques petits croutons suffiront. J'ai pris pour cela ceux d'une autre marque bretonne, les extra-croustillants Tipiak.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)