mercredi 19 septembre 2012

Le Tour du Monde en 80 recettes de David Loftus

Le Tour du Monde en 80 recettes de David Loftus sort aujourd'hui chez Hachette Pratique et, après le très beau voyage que le festival Paysages de cinéastes nous a fait faire en Chine, je pense que vous êtes fin prêts pour repartir sans avoir posé la fourchette.

David Loftus est le photographe attitré de Jamie Oliver dont il traduit la créativité et la convivialité par des clichés qui respirent l'authenticité. Il a accumulé une expérience colossale en faisant plusieurs fois le tour du monde et l'idée de cet ouvrage est aussi simple que réussie.

C'est un bel hommage à Jules Verne et à Phileas Fogg, un aventurier au goût raffiné, héros de son Tour du monde en 80 jours entrepris en 1872. David Loftus a sélectionné 80 recettes de chefs (des grands noms ou des étoiles montantes) qu'il a rencontrés au fil de ses voyages dans le monde. Avec eux nous découvrons des saveurs et surtout des ambiances.

Je ne suis pas sure que j'expérimenterai beaucoup de ces recettes parce qu'elles sont élaborées souvent avec des ingrédients inhabituels ou sophistiqués comme la pâte de piment sambal oelek, couramment utilisée en Asie. Quand bien même j'en trouverais j'estime le crabe trop onéreux pour une cuisine de tous les jours.

Il n'empêche que la lecture de ce livre est un régal, pour les yeux d'abord parce que les photos mettent l'eau à la bouche. La maquette est très réussie, apparentant le livre à une sorte de guide de voyage culinaire.

J'ai fait avec lui une première escale à Camembert en découvrant sa propre version de fromage fourré (page 36), en me souvenant de celle que je faisais avec un Coulommiers. J'ai eu très envie de préparer une soupe de lentilles égyptienne, qui aurait eu sa place au pique-nique jaune au lieu de ma crème de maïs.

J'ai apprécié son emploi des épices (page 93) car, comme lui j'ai tendance à craindre la cuisine pimentée et j'ai redécouvert le thé parfumé aux épices (page 103) que je préparais différemment, la salade Caesar (page 175) que j'affectionne particulièrement et que je prépare régulièrement en me basant sur la recette des Sauces fait maison, autre livre du même éditeur.
Mais j'alternerais volontiers avec la Waldorf, façon Jamie (page 215) tout en m'efforçant de mémoriser les propositions de salade rapides "pour un dîner sur le pont" (page 227). L'association oranges-radis-oignons rouges est détonante. J'emploierai les radis que j'ai fait macérer en pickles, et qui depuis ont pâli, mais sans rien perdre de leur croquant.

J'avais entendu parler du cocktail Bellini (page 267) que l'on peut adapter en substituant une limonade artisanale au champagne employé au Harry's Bar de Venise. Tant que l'on trouve des pêches odorantes ...

J'ai encore la tête en été, ayant envie d'associer moi aussi fraises et bourrache (page 39), et pas seulement pour l'harmonie des couleurs rouge et bleue.
On se distrait aussi à lire les bonnes manières à table à l'époque victorienne (page 237). Voici un cadeau amusant à faire lorsqu'on est invité à un dîner au lieu et place du traditionnel bouquet de fleurs, et qui console de n'être plus en vacances.

Le Tour du Monde en 80 recettes de David Loftus, Hachette pratique, septembre 2012
Cuisine du monde, Apéros, Burgers, barbecue et salades sont trois livres de la collection Jamie Oliver & Co, édités en juin de cette année, où l'on retrouve des clichés de David Loftus, pris sur le vif et avec spontanéité.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés