vendredi 28 septembre 2012

Le magasin des suicides, le film de Patrice Leconte

On savait l'humour de Patrice Leconte attiré par la noirceur autant que par la dérision. Il suffit de se souvenir de Tandem et du Dîner de cons. Rien de surprenant à ce qu'il ait eu envie d'adapter le Magasin des suicides de Jean Teulé que j'ai pour ma part découvert très récemment.

Il m'arrive de ne pas déterminer s'il est préférable de lire le livre avant de voir son adaptation au cinéma. En général j'apprécie les deux. Cette fois je n'hésite pas. Allez au cinéma et plongez vous ensuite seulement dans le roman.

Je ne veux pas juger le travail de Patrice Leconte, probablement inspiré par Tim Burton, qui réalise ici son premier film d'animation. Il est certain que c'est une prouesse, que l'objet est magnifiquement harmonieux, etc ... etc ... mais je n'ai pas retrouvé l'atmosphère que mon cerveau avait construite à la lecture.

Pire, le second degré, évident dans l'écriture de Jean Teulé, devient moins apparent une fois mis en images. Le genre chancelle constamment vers la comédie musicale et je me demande quel est l'âge du public ciblé. J'en viendrais presque à exprimer selon l'expression consacrée des regrets éternels ...

Pour rester dans le registre du macabre je vous recommande plutôt d'aller voir M. Lazhar. C'est loin d'être l'histoire d'une résurrection réussie mais c'est un film dont on ressort bouleversé.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés