samedi 26 juillet 2014

Fish burger à ma sauce

Le burger semble avoir encore de beaux repas devant lui. Mon fils continue à m'en réclamer. Un "maison" bien sûr et si je lui donne raison question goût par contre je me désespère de la quantité de vaisselle que cela occasionne.

J'en ai créé un au foie gras, version dessert,  pour Noël l'an dernier.  Et surtout j'avais chroniqué la bible de Marabout sur le sujet, Hamburger gourmet, au réveillon de l'année d'avant.

Aujourd'hui je vous propose une version qui est en quelque sorte un compromis dont on peut se satisfaire avec un Fish burger pour ceux qui ne veulent pas de viande. Et je continue à promettre une version végétarienne sous peu.

Je rappelle l'équation de base : talon + pattie + sauce + salade + couronne

Pour la sauce je prends un fromage blanc assez épais et j'ajoute de la poudre Tandoori. Vous mettrez l'épice que vous aimez, cumin, carvi .... ou des herbes hachées comme l'aneth, l'estragon, voire même un "simple" persil.

En guise de salade quelques feuilles de laitue mais on peut choisir une autre variété.

J'ai fait cuire un steak de saumon haché. Certes ce n'est pas le meilleur mais on prend ce qu'on trouve parfois dans son frigo. Détestant le beurre brûlé mais voulant tout de même un peu de croustillant j'ai mis le steak dans la poêle puis ai posé une noisette de beurre et l'ai retourné. J'ai recommencé pour l'autre coté.

L'oignon me semble indispensable. A l'inverse de mon fils, je le préfère un peu attendri plutôt que cru (et indigeste). Par contre j'ai adopté sa méthode de découpe. Il le tranche directement sans l'éplucher et retire ensuite la peau extérieure comme on le ferait pour du saucisson. C'est ultra rapide et évite de pleurer.

L'oignon a commencé à cuire à coté du poisson, d'abord à vif puis j'ai ajouté l'équivalent d'une cuillerée à soupe de ce vinaigre Vincotto que j'ai découvert il y a peu de temps.

J'ai "réservé" comme on dit le steak dans une assiette ainsi que les oignons et ai posé directement les pains coupés dans la poêle pour les dorer et les parfumer du même coup.
Ne restait qu'à effectuer le "montage" : pain, sauce, quelques rondelles d'oignon, steak, salade, couronne tartinée de sauce ... Inutile d'ajouter cheddar ou tomate mais c'est vous le chef pour votre propre Fish burger.

Pour accompagner, quelques pommes de terre qui restaient (elles aussi), la fin de la sauce et ... un verre de ce rosé Sidi Brahim dont le vignoble est historiquement implanté depuis 1924 sur les terres de l'Atlas et qui convient très bien aux dîners estivaux. Les vendanges y sont traditionnellement toujours faites à la main.

Ce vin est le résultat de l'association de deux cépages, le Grenache, un très vieux cépage espagnol qui apporte de la rondeur et des notes aromatiques de figue fraiche et la Syrah, très souvent présente dans les rosés pour leur donner de la puissance.

Bon appétit !

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)