Avignon 2019

Ayant vu plus d'une centaine de spectacles (entre le Festival d'Avignon, le Off et même celui qu'on appelle le If) il n'était pas possible de dédier un billet à chacun, ou sinon, pendant plus de trois mois, il n'aurait plus été question d'autre chose sur le blog.
Impossible par exemple d'attendre le 1er octobre pour publier des chroniques sur la rentrée littéraire !
J'ai décidé de rassembler tout ce qui concerne Avignon sur le mois de Juillet. Etant plus approfondis que ce que j'ai écrit régulièrement cet été sur la page Facebook A bride abattue ces articles sont très longs à écrire. Je m'aperçois en ce début de septembre, alors que je viens de mettre en ligne celui qui est daté du 14 juillet, que je prends trop de retard sur d'autres sujets dont il est important de ne pas différer davantage la parution. C'est pourquoi les chroniques avignonnaises, qui ont en quelque sorte valeur d'archive, vont désormais s'insérer rétroactivement.
Je vous invite donc à scroller régulièrement pour les lire ou à utiliser la catégorie "Avignon" pour les faire apparaître. Ou encore, et ce serait le plus efficace, à entrer votre adresse mail dans le rectangle blanc "Pour recevoir par mail ... etc".

dimanche 9 juin 2019

Vols en piqué d'après Karl Valentin

Quel spectacle joyeux que ce Vol en piqué, qui n'est pas complètement nouveau, mais que Sylvie Orcier et Patrick Pineau reprennent pour notre plus grand plaisir pour nous offrir une dizaine de sketches de Karl Valentin (celui que l’on surnommait avant-guerre le Chaplin allemand) dans une configuration de théâtre de tréteaux et de cabaret.

En effet quelques tables rondes ont été installées sur la scène où le public pourra (aussi) prendre place et être servi tout à l'heure d'une boisson et de petits bretzels à grignoter pour se sentir parfaitement dans cette ambiance de cabaret allemand chère à Karl Valentin, qui avait toujours refusé de jouer dans des théâtres.

Les comédiens seront tour à tour acteurs, chanteurs, serveurs, régisseurs et orchestre de musique klezmer ... entre autres...

Ça commence dans une ambiance de foire : nos tours valent le détour !

On nous promet des histoires à danser et à chanter, des faux dénouements et des coups tordus. Nous sommes prévenus. D'ailleurs voici la première attraction, une démonstration de vol en intérieur (qui donne au spectacle son titre).

La troupe est dans une connivence rare, osant marmonner en anglais : passe moi la tool-box (la boite à outils) pendant que la femme du magicien descend assurer le service auprès des "clients" que nous sommes.

Tout est drôle : le texte, le jeu, les situations. L'humour reste très actuel, décapant, parfois grinçant, installé dans l'absurde et dans le social.

On rit de tout. A commencer par les répliques qui, derrière une forme d'absurdité sont empreintes de sagesse : se regarder manger dans le miroir permet de croire qu'on bénéficie d'une double ration.

Progressivement se dessine une critique du système politique avant d'achever par un morceau de musique extrêmement poétique interprété avec des verres.

Karl Valentin osait dire : dans le temps, même le futur était mieux. Sylvie Orcier et Patrick Pineau nous auront rendu le présent joyeux. C'est déjà ça. 
Vols en piqué
texte français de Jena Jourdheuil et Jean-Louis Besson
Mise en scène Sylvie Orcier et Patrick Pineau
Avec Nicolas Bonnefoy, Nicolas Daussy, Philippe Evrard, Nicolas Gerbaud, Aline Le Berre, Fabien Orcier, Sylvie Orcier, Eliott Pineau, Lauren Pineau Orcier, Franck Séguy scénographie Sylvie Orcier musique originale Nicolas Daussy
costumes Sylvie Orcier et Charlotte Merlin
lumières Christian Pinaud
Au Théâtre de la Tempête
Du 9 mai au 9 juin 2019
Du mardi au samedi à 20h, Dimanche à 16h

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)