mardi 21 avril 2020

Une furieuse envie de tartare

Au bout d'un mois et demi de restrictions alimentaires j'ai craqué pour un tartare que par chance j'ai pu satisfaire à l'occasion d'une sortie pour faire ces fameuses courses de première nécessité.

Je l'ai préparé, comme je l'aime,
avec moutarde,
câpres,
cornichons en rondelles,
gingembre frais (par chance il m'en restait),
basilic,
sel, poivre,
vinaigre balsamique
et un trait d'huile d'olive.

J'ajoute un jaune d'oeuf. Je trouverai une utilisation au blanc (qui se conserve très bien jusqu'à trois jours dans le réfrigérateur).
Evidemment, c'aurait été divin avec des frites, mais une salade fera l'affaire. On ne peut pas "tout" avoir.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)