J'anticipe mon départ pour le Mexique qui m'éloignera du blog. Je resterai présente par l'intermédiaire de "nouvelles" écrites auparavant et dont certaines ont déjà été publiées sur un autre média. Elles devraient apparaitre chaque mercredi.

lundi 19 novembre 2018

La porcelaine Kamachi au Grand restaurant

Mondialement implantée dans l'univers de la gastronomie avec ses assiettes en porcelaine d'Arita, la maison Kamachi est présente sur les grandes tables parisiennes. Celles d'Alain Ducasse, d'Akrame Benallal, de Michel Troigros ou de la Tour d'argent, et puis, depuis déjà longtemps chez Jean-François Piège, notamment au Grand Restaurant.

Le chef doublement étoilé et plusieurs fois élu meilleur chef de l’année par de nombreux magazines et guides culinaires est connu pour son penchant pour les lignes épurées de la vaisselle japonaise qu'il a découverte au cours de ses voyages. Il utilise déjà une douzaine d'assiettes de présentation de la maison Kamachi depuis quatre ans.

On peut voir celles-ci disposées sur le passe-plat à l'entrée du restaurant qui a aussi pour spécificité d'avoir une cuisine immense et ouverte totalement à la vue des convives.

Deux exemplaires et un bol à fond turquoise sont dressés sur la petite table d'hôte blottie entre la cuisine et la salle du restaurant. L'assiette bleue est présente sur les tables depuis l'ouverture du restaurant et en toutes saisons. L'assiette dorée rayonne sur les nappes en hiver.
La région d’Arita, située sur l’île de Kyushu au sud du Japon, a fêté en 2016 ses 400 ans d’histoire de fabrication de porcelaine. C’est ici qu’est née la maison familiale Kamachi  qui, dans le respect des techniques traditionnelles régionales, a toujours innové pour créer un art de la table moderne et visionnaire depuis 130 ans.

Peintes autrefois sur fond blanc, elle affichent désormais toutes les couleurs, le bleu, le noir, l’ocre et même le rouge. La porcelaine est pure et souple, si bien que les pièces se modifient en cours de cuisson, donnant naissance à des formes très élégantes.
Les assiettes, conçues pour la plupart sur mesure, se déclinent sous de nombreuses formes, couleurs, motifs et textures, tous aussi variés qu’uniques pour stimuler, telle une palette d’artiste, l’inspiration des chefs. Leur diamètre étonne par la taille. C'est une des caractéristiques qui convient à Jean-François Piège qui apprécie le "bol" de 29 cm de diamètre pour servir le homard.
C'est donc spontanément que le chef a ouvert les portes de son restaurant, pensé comme un laboratoire de pensées et de créations culinaires, à Masaru et Kazuhiro Kamachi pour accueillir la présentation de leur nouvelle création, exclusivement conçue pour le restaurant.


L'emploi des émaux est très réussi. On croit souvent voir des pièces en marbre, en cuir ou même en fonte… avant d'être surpris, en les soulevant de constater leur légèreté (elles sont évidées lorsque c'est possible) et de s’apercevoir qu’il s’agit de porcelaine ! Les formats sont multiples. Les trois petites pièces rectangulaires peuvent accueillir des amuse-bouche. 
Le cadre de l’emblématique pièce principale, couverte d’une verrière géométrique noire et blanche s'accorde avec les valeurs japonaises par sa sobriété et la variété de ses formes.
Le menu "Mets Grands Vins" sera servi au Grand Restaurant dans une nouvelle série d’assiettes de formes et de couleurs très variées, pendant toute la semaine du 19 novembre jusqu'au au vendredi 23 novembre, et dont voici un aperçu.
Outre une très grande qualité de porcelaine, la Maison Kamachi ne réalise que sur commande à partir de 20 assiettes, la plupart du temps sur mesure. Quelques une des références présentées en ce moment seront conservées ensuite.
Une des attentions des artistes est de faire attention à l'angle de présentation des assiettes. Les hôtes étant assis ils découvrent les plats en les voyant par en dessous et Monsieur Kamachi en tient compte. 
Elles sont bien entendu toutes signées.

La maison Kamachi, Porcelaine japonaise d’Arita
Au Grand Restaurant Jean-François Piège
Du lundi 19 au vendredi 23 novembre 2018
7 rue d’Aguesseau 75008 Paris

Les collections seront exposées pendant la même période, du lundi 19 au vendredi 23 novembre à l’atelier Doma, 17 Avenue Ledru-Rollin, 75012 Paris, info@domapress.com

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)