samedi 6 juin 2020

Le cake à la vanille de Cyril Lignac

Entre le cake et moi ... il y a une (très) longue successions d'essais-erreurs dont la plus cuisante contrariété a été de ne pas être initiée à la bonne technique par Hélène Darroze. C'était prévu il y a un peu plus de dix ans, et j'en racontais quelques mésaventures dans cet article qui dit bien ce qu'il veut dire Comédienne pour Coté Cuisine.

Heureusement, est venu Cyril ... Lignac, qui a donné sa version de ce dessert. Une de plus me direz-vous, sauf qu'elle est relativement peu calorique ... si on se dispense du sirop et du glaçage mais je vous laisse le soin de décider.

Remplacer une partie de la farine par de la poudre d'amandes permet de diminuer l'apport en gluten, allège agréablement la texture et donne un petit goût sympathique.

Cyril Lignac a bien raison d'affirmer que ce cake est sensationnel. Ce sont sans doute à deux "détails" qu'il doit son moelleux : l'ajout de poudre d'amande et les blancs en neige (sucrés d'ailleurs).

Vous retrouverez les proportions à la fin de ce billet. Je commence par les aspects techniques. Rien d'original : on préchauffe le four à 180° sans attendre, et on beurre un moule à cake.

Le chef fait infuser la vanille dans le lait. Je préfère mon astuce consistant à utiliser du sucre naturellement vanillé avec une gousse ouverte que je laisse en permanence et que je conserve dans une bouteille (plus facile pour verser et dispense d'utiliser une cuillère).

On mélange les 4 jaunes d'oeufs avec 100 grammes de sucre et on ajoute 200 grammes de beurre pommade avant de rebattre.
Puis 3 cl de lait, un sachet de levure chimique, une pincée de sel et 150 g. de farine, suivis de 60 g. de poudre d'amande.

On montera les blancs en neige dans un saladier avec 50 grammes de sucre. On les mélangera progressivement dans la préparation et on enfournera pour 30 à 35 minutes.
Je ne suis pas allée plus loin mais libre à vous, pendant que le cake cuit, de préparer un sirop dans une casserole en versant l’eau avec le sucre et la vanille, et d'ajouter le rhum, hors du feu, le rhum. Il ne restera qu'à imbiber le gâteau à sa sortie du four, après l'avoir posé sur une grille.

Cyril le glace ensuite d'une purée de fraises avec sucre glace pour lui donner une jolie couleur rose, mais j'estime que tout cela (sirop et glaçage) apportent beaucoup de calories supplémentaires, et en retardent la dégustation.

Il est bon autant en dessert classique, avec d'ailleurs une purée de fraises si on aime (et on n'est pas obligé de la sucrer), ou encore au petit-déjeuner.

Les ingrédients :
3cl de lait + la pulpe de 2 gousses de vanille
150g de farine
200g de beurre bien pommade
100g + 50g de sucre (pour monter les blancs en neige)
60g de poudre d’amande
4 œufs
8g de levure chimique
1 pincée de sel fin
sirop : 9 cl d’eau + 30 g de sucre + 3 cl de rhum + 1 gousse de vanille
glaçage : 90 g de sucre glace + 15 g de purée de fraises + 1 gousse de vanille
beurre pour le moule

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)