dimanche 4 mai 2008

NANCY en Mai Au nom de la rose

Chronique nancéenne numéro 4 : Joyeux Anniversaire à toutes les Roses

L'art floral est indissociable de la ville Nancy. Les fleuristes ne manquent d'ailleurs pas. Il en est plusieurs où je m'approvisionne. Mais Au nom de la Rose mérite une mention particulière;


Pour la simplicité du bouquet, l'arôme des fleurs de variétés dites "anciennes", la tenue des roses modernes (plus de 10 jours), même s'il est dommage de devoir les importer du Kenya ou d'Equateur. Ce pays est d'ailleurs devenu depuis 30 ans le premier producteur de roses au monde. Moi qui croyais, comme vous peut-être ..., que les hauts plateaux étaient spécialisés dans la culture du café !

L'entreprise soutient des projets de développement, comme celui d'Une vie plus rose au Kenya.

Au nom de la rose est devenue une grande chaîne de boutiques franchisées qui a essaimé un peu partout en France, et même au-delà, depuis la création de la première, minuscule, à Paris, rue de Tournon, il y a exactement 17 ans, au mois de mai 1991, sur une idée originale de la chanteuse Dani.

L'entreprise ne lui a pas été profitable et elle a du s'en séparer assez vite. L'idée était pourtant formidable puisqu'elle prospère ... J'espère que la marque lui en offre régulièrement une brassée en guise de "droits d'auteur".

J'apprécie la gentillesse de Catherine, qui tient la boutique au numéro 6 de la rue d'Amerval (03 83 21 46 70) et qui me propose de conserver au frais le bouquet que je veux offrir ce soir ... parce que ce n'est pas très indiqué de garder des fleurs toute une journée dans une chambre d'hôtel. C'est tôt le matin qu'il vaut mieux passer pour bénéficier du meilleur choix.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés