mardi 20 mai 2008

NANCY en MAI : Grande roue et Grande rue

Chronique nancéenne numéro 20 :

Il faut savoir lever les yeux. Le spectacle est partout.


La grande roue s'est longtemps détachée au bout de la rue Gustave Simon. Combien d'entre nous remarquaient il y a encore quelques jours les nacelles évoluer comme des pointillés lumineux au-dessus du Jean Lam ?

La fête foraine de Nancy est la plus grande installation non permanente d'Europe ! Voilà un record de plus pour la ville.

Certaines fins d'après-midi, la lumière rasante fait briller les clochetons de la Grande Rue, ce qui sera davantage spectaculaire, je vous l'accorde, quand les travaux de rénovation du musée lorrain auront été achevés. Pardonnez-moi, mais je dois tronquer la photo pour ne pas laisser apparaître de disgracieuses bâches.


Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)