jeudi 1 mai 2008

NANCY en Mai

Il y avait les Chroniques martiennes. Il y aura les Chroniques nancéennes.

Je vais essayer de publier un article par jour ... jusqu'à épuisement de l'inspiration que la ville et ses habitants me procurent au hasard de mes découvertes.


A commencer par le Seigneur de ces lieux, le bon Roi Stanislas.

Né en 1677 à Lwow, Stanislas Leszczynski est élu Roi de Pologne en 1704, dans un pays en proie à la guerre civile. Bien que protégé par le Roi de Suède, il est contraint d’abandonner son trône et de s'exiler à Deux-Ponts, puis à Wissembourg en Alsace.

Et c' est là, en 1725, que la surprise arrive : suite à des tractations secrètes, sa fille, Marie, est choisie pour épouser Louis XV, et devenir Reine de France. Stanislas bénéficie alors de l’hospitalité de son gendre qui le loge à Chambord.

Dès Lors, Stanislas n'a de cesse de laisser sa trace dans l’Histoire : il veut améliorer le sort des Lorrains, il devient mécène de nombreux artistes, entreprend de multiples constructions dans son duché et protège les philosophes.

C'est fort diplomatiquement qu'il avait fait ériger la statue du roi Louis XV au milieu de cette Place, laquelle s'appelait évidemment Place Royale. Je pense que la jalousie de Louis XIV, "trop bien reçu" à Vaux-le-Vicomte et qui coûta la vie à Nicolas Fouquet était encore dans toutes les mémoires. Il valait mieux flatter le roi que le blesser.

Le vrai bonheur consiste à faire des heureux, telle était sa doctrine.

Aujourd'hui Stanislas le Bienfaisant se dresse au centre de la place qui porte désormais son nom et qui a été inscrite depuis décembre 1983 par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité parmi une vingtaine d'autres sites français.

Son doigt pointe l'Arc Héré qui elle aussi a été construite à la gloire de Louis XV. Sur le coté droit on peut lire l'inscription PRINCIPI VICTORI, en consécration des dieux de la guerre (hercule et Mars). Il me plait de croire que le Bon roi désigne la partie gauche, consacrée aux déesses de la paix, des femmes évidemment (félicité publique et Minerve) avec l'inscription PRINCIPI PACIFICO.


Aucun commentaire:

Messages les plus consultés