dimanche 11 mai 2008

NANCY en Mai : Les animaux du parc de la Pépinière

Chronique nancéenne numéro 11 : Quatrième anniversaire du départ des ours de la Pépinière

En 1765, Stanislas, encore lui, permit la réalisation d'une Pépinière Royale le long des remparts de la ville. Constituée de 16 carrés de culture, les arbres étaient destinés à être plantés le long des routes de Lorraine.

En 1835, la Pépinière est aménagée pour devenir le parc public que l'on connait aujourd'hui.

C'est aussi un espace animalier d'accès libre et gratuit, regroupant des animaux domestiques ou sauvages, exotiques ou locaux : chèvres naines, ânes, poneys, mouflons de Corse, moutons d’Ouessant mais aussi des primates, oies cendrées, cygnes noirs, canards siffleurs du Chili… des cigognes blanches, des grues couronnées, des demoiselles de Numidie, de nombreux paons ...

... et bien d'autres animaux hébergés au sein d’enclos arborés, de bassins aquatiques ou de parcs paysagers qui correspondent à leur mode de vie.

Je me souviens de la joie de mes enfants qui ne manquaient pas d'apporter du pain sec aux daims, de leur étonnement à sentir l'odeur musquée des ours et de leurs cris quand Jojo lançait de l'eau hors de sa cage.

C'était un singe, né en 1951 en Centrafrique, probablement le plus vieux chimpanzé vivant en captivité en France. Il avait été confié au zoo de la ville par un député qui l'avait reçu en cadeau avec une femelle. Celle-ci n'avait pas longtemps survécu. Après un long veuvage, Jojo avait retrouvé une compagne, Judith, spécialiste du lancement d'excréments sur les visiteurs. Après sa mort accidentelle en 2003 elle a subi une plastination, opération très particulière qui a duré un an, pour permettre son exposition dans le Museum Aquarium de la ville qui est bien davantage qu'un aquarium.

Quant aux deux ours, Mona et Oscar, ils coulent depuis le 11 mai 2004 des jours plus heureux dans un refuge ... loin des cris des visiteurs qui leur jetaient des cacahuètes pour leur faire faire 'le beau". Les lapins occupent les espaces où les singes étaient prisonniers autrefois. A partir de 16 h 30 on croirait qu'il n'y a plus personne. Ils ont simplement pris leurs quartiers du soir pour retrouver un peu de tranquillité.


1 commentaire:

yoshi a dit…

Je ne suis pas trop pour les animaux enfermés... mais je dois avouer que j'adore venir observer les lapins et les cochons d'inde de la pep'!

Messages les plus consultés