lundi 23 juillet 2012

Après-midi à la plage ... à Paris


Le sable est revenu ... et les berges de la Seine sont de nouveau investies par les piétons. Boulodrome, parcours acrobatique, cocotier, danses, douches d'eau pulvérisées, glaciers et cocotiers sont disponibles pour les parisiens qui ne partent pas et pour les vacanciers qui viennent d'arriver.

Il m'a semblé que cette année les plages s'étiraient moins en longueur. La foule n'était pas au rendez-vous. 

Mais personne ne s'en plaignait. Je n'ai entendu que des remarques positives : moins d'affluence, courtes queues pour boire un coup d'eau plate ou gazeuse, naturelle de surcroit, et offerte avec un des trois sirops du jour comme "fleur de sureau" au pied du Pont Notre-Dame.

Les plus gourmands se pressaient devant les glaciers à des prix vraiment raisonnables (1 euro la boule pour de la glace artisanale).
Les 3-6 ans se pressaient pour faire du toboggan et de la tyrolienne adaptée à leur taille dans le vaste espace ludo-plage du Pont au Change.

Aucun délai d'attente pour se laisser choir dans un pouf moelleux sur le quai de la Mégisserie dans l'Espace Flammarion. Quelques 300 livres, BD ou romans sont prêtés contre une pièce d'identité. J'ai eu le temps d'y lire un roman entier, le Chef est une femme de Violaine Gans, paru chez Flammarion cette année. Certes, l'histoire se laisse dévorer sans peine mais le sujet prédispose à la détente, comme le décor caramel et vert d'eau de l'endroit.
Il y avait même des matelas disponibles pour une petite sieste sur le sable fin et doux. La seule ombre au tableau c'est que, précisément il y a peu d'ombre et on peut craindre que brûlures et coups de soleil vont pénaliser plus d'un imprudent.

On peut critiquer l'investissement que représente l'opération, estimant que cet argent pourrait être mieux employé. mais ceux qui valident ce choix apprécient que Paris Plages c'est cadeau pour tout le monde, ou quasiment, puisque les activités sont gratuites. Profitez-en. Le 20 août il sera trop tard.

Pour lire l'édition 2012.

1 commentaire:

Le blog de Pouce a dit…

Le manque de succès est sans doute dû à la météo un peu capricieuse.
Sinon ça m'a l'air bien sympathique !

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)