mardi 10 juillet 2012

Fauchon partenaire olympique

S'il n'y a pas de magasin Fauchon à Londres, les produits sont tout de même un peu connus des anglais qui les trouvent chez des revendeurs. Mais pendant les Jeux Olympiques ce nom va acquérir ses lettres de noblesse chez nos voisins puisque la maison régalera les sportifs ... et les invités. C'est la candidature française qui a été retenue pour l'occasion et une quarantaine de personnes s'apprêtent à partir pour Londres pour travailler en collaboration avec une entreprise locale.

La filiale événementielle du groupe Fauchon proposera son savoir-faire culinaire au sein du Club France et la filiale Réceptions assurera la restauration des zones VIP, soit près de 20 000 couverts pour les 19 jours que dureront l’évènement du 27 juillet au 12 août 2012.
Ce soir on découvrait le nouveau macaron imaginé par Fabien Rouillard, avec un parfum de cassis qui devrait réconcilier les ennemis terribles, puisque cette baie est appréciée d'un coté et de l'autre de la Manche, où il est préparé aussi bien en version salée que sucrée. La bouchée n'est ni trop sucrée ni trop acidulée, à mi-chemin entre les goûts des uns et des autres.
Une coque en chocolat blanc permet de fixer le transfert du drapeau britannique, fauchonisé pour l'occasion. Le chef affichait un sourire radieux parce que cette victoire olympique va donner de l'oxygène aux équipes et laisse augurer d'autres victoires. La prouesse technique consistant à effectuer un transfert d'image sur le macaron sera bientôt multipliée. Les marques qui veulent labelliser une friandise le temps d'une soirée pourront désormais faire des commandes spéciales. Il confiait cependant combien la saison estivale était difficile à mener. Les fruits ne sont pas aussi propices qu'il ne l'avait espéré et il a fallu revoir des recettes, ou même reconcer à certains gâteaux.
On le rassure en lui promettant un bel automne qui sera marqué par la prédominance du chocolat et du praliné dès le mois d'Octobre. Il a déjà réfléchi à la buche de Noël que l'on pourra acquérir en portion individuelle, ou pour un duo, un trio, un quatuor ... une idée qu'il a eue en écoutant les reproches des clients en boutique.

Fabien ne travaille pas que dans le domaine esthétique. Il a aussi la volonté de faire plus léger, moins sucré, plus sain. Il espère que très bientôt il n'y aura plus de nécessité à employer de la gélatine. Il aimerait pouvoir proposer des gâteaux sans gluten mais la promesse est irréaliste sans un laboratoire spécifique, ce qui impliquerait d'énormes investissements. Par contre il a réduit la quantité de farine de blé, au profit d'une farine de maïs ou de riz, beaucoup plus digeste.

On se demande s'il reste encore à inventer. Que oui répond Fabien en nous quittant prestement. Aurait-il eu une nouvelle idée ?
Pour l'heure les macarons sont tellement bons qu'on n'attend pas, enfin pas encore, de nouvelles propositions. Et on les déguste aussi bien avec une coupe de champagne qu'un jus de fruits (Ah les bouteilles Alain Milliat ... qu'avec une tasse de thé ... de cela je vous reparlerai bientôt car dans ce domaine là aussi Fauchon innove).
D'autres parfums de macarons sont toujours disponibles, ou sont réédités en ce moment, fraise, framboise, abricot "Fauchon les Bains", appartenant à la collection qui était présentée le 18 mais sur le blog, une amande toute blanche, et un superbe chocolat praliné cuivré qui avait déjà fait sensation à Noël.
La thématique des J.O. occupera prochainement les vitrines qui regorgeront de coeurs en chocolat. Fauchon avait imaginé une pièce montée créée spécialement pour célébrer le compte à rebours avant le début des JO qui a démarré le mercredi 18 avril. La « J-100 » était un hommage gourmand aux athlètes tricolores. Cette création, aux couleurs de la France, était composée d’un biscuit au chocolat amer, d’un crémeux au chocolat et d’une mousse au chocolat noir sur un croustillant au chocolat, nappé d’un velouté au chocolat blanc.

La pièce montée demeure une des demandes les plus pressantes de la clientèle, surtout le samedi. Fabien Rouillard me confiait que ses pâtissiers aiment ces commandes, pourtant exigeantes (le client ne dispose en général pas du frigo adéquat et le camion de livraison attend l'instant où les convives seront servis). Chacun a coeur de se dévouer pour que la fête soit réussie et il n'est pas rare que le livreur prenne une photo souvenir avec émotion.

Car place de la Madeleine, que l'on soit célèbre ou non, que l'on commande pour soi seul, pour la famille, ou pour une centaine d'invités, on trouvera toujours une réponse adéquate et un accueil attentionné. Ce n'est pas si fréquent.
Fauchon, 24-26-30 place de la Madeleine, 75008 Paris, 01 70 39 38 00

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés