mardi 10 septembre 2013

Une soirée au Nübbq

Musique et gourmandise au programme ce soir sur la terrasse du Nüba. Malgré un vent un peu vif on pouvait se croire en vacances, à savourer un barbecue avec les copains.

Un peu nombreux tout de même les copains ... il parait que nous fûmes 800 à venir à ce NüBBQ.

Au menu des viandes tendres et savoureuses de Comme à la Boucherie, grillées sur les barbecues de chez Weber selon trois accommodements.

Nous avions le choix de déguster la côte de bœuf version Française en sauce gribiche, le porc à la Japonaise au gingembre et soja, avec du riz et des petits légumes, ou le veau à la Suédoise façon Grisfesten.

C'est cette version que j'ai préférée et je suis dans l'attente de la recette, avec une probabilité très faible de l'obtenir car le chef suédois du Nüba est assez mystérieux et ne parle pas français.

Ce fut en tout cas surprenant et savoureux à la fois.
La viande fut servie généreusement. Coté légumes le fournisseur fut Interfel. Pommes de terre parfaites avec le boeuf, carottes avec les ribs, concombre avec le veau. Sachant qu'on ne consomme jamais assez de légumes leur présence aurait pu (du) être plus évidente sur les assiettes ...

Surprise côté boissons, avec le 51 Rosé que je ne connaissais pas encore et qui doit être particulièrement agréable sous le soleil.

Carré Frais a créé la surprise avec des idées d'association judicieuses autour d'un concept de bar à tartines. Le blues n'avait pas droit de cité ce soir et ce fut fun de marier ce petit fromage frais avec du miel, des zestes d'agrumes et tout une variété de choses. Je suis repartie avec le sentiment qu'il n'y avait aucune limite depuis les raisins secs jusqu'aux pépites de chocolat, le caramel, les fruits frais.
Au milieu de la soirée une cohorte de jolies suédoises en robe blanche (je les ai imaginées scandinaves probablement parce que je me régalais du veau à la Suédoise façon Grisfesten).
Nous fûmes regroupés pour assister à un banquet un peu particulier à la gloire d'Aoste. Avec tout de même une frustration : cette si jolie présentation n'était destinée qu'à se laisser admirer ... ceci dit nos papilles avaient été comblées par la viande de Comme à la boucherie et je connais déjà la qualité de tous les produits Aoste ... mais ce fut tout de même assez interrogateur comme "expérience" ... 
La performance des acteurs, les Toqués élégants, tenait lieu du happening, très réussi au demeurant, un peu dans la veine du sorti sur les écrans publicitaires depuis le 2 septembre. J'aurais voulu retenir tous leurs bons mots qui nous furent adressés, à nous les "gens bons" (jambons).

Chacun de nous a eu à coeur de répondre à leur demande en écrivant un tweet inventif ... sur papier. Se sont-ils envolés ? Seront-ils repris ? Il parait que c'est une surprise ...

Je ne suis pas certaine que je saurais reconnaitre le mien, même si, sur le moment, j'étais assez satisfaite de ma prose ...
Dans l'immédiat ce sont des colombes qui se sont envolées dans la nuit lumineuse du ciel parisien, pour rallier leur pigeonnier de Sèvres. Leur chemin ne fut pas très long.
Côté Tympans nous avons été servis aussi bien avec les sets de JM Citadella, Jeff Lasson (Gar!) et Fab The Keeper of The Cabane.
Encore une fois le collectif Geek & Food a démontré sa compétence dans l'organisation d'une belle et bonne soirée pour réjouir les papilles et les tympans des foodingues ! Bravo de nous avoir amusés et régalés !
Nüba Paris, Cité de la Mode et du Design, 36 quai d’Austerlitz 75013 Paris
Collectif Geek and Food : http://geekandfood.fr/
Merci au photographe Virgile Guignard pour la photo Carré Frais.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés