samedi 21 septembre 2013

We will cook you #7 à l'atelier Guy Martin pour fêter la gastronomie

C'est aujourd'hui la fête de la gastronomie, et plusieurs ont choisi de venir chez Guy Martin pour vivre une soirée gourmande. Le message était prometteur : Padam padam padam, laissez-vous entraîner dans un tourbillon de saveurs et de bonne humeur en cuisinant des miniaturisations de plats en compagnie de l'équipe de l'Atelier.

We will Cook you est un cocktail participatif pour les amoureux de cuisine organisé par l'Atelier Guy Martin, qui propose tous les deux mois à ses clients d'investir les lieux le temps d’une soirée pour finaliser des plats en cuisine avec l’aide et les précieux conseils des Chefs.

L'ambiance est chic et gourmande, selon une thématique qui diffère à chaque fois. La première soirée eut lieu pour la Saint-Valentin, en 2012. Après la cuisine du monde, la cuisine des fleurs et celle des Pirates, la 7ème édition était centrée sur le thème de Paris.

Une charrette des quatre saisons trônait dans le hall, rappelant les expéditions sur Rungis que Benjamin Locreille, le directeur de l'Atelier, a eu l'idée de mettre à la carte des propositions.

La soirée fut guinguette, sous les lampions, avec une musique d'accordéon entrainante, et des chansons que tout le monde avait plaisir à reprendre. Les couleurs fétiches furent le bleu, le blanc et le rouge.

L'équipe avait revêtu des teeshirts rayé bleu marine et blanc, parfois ponctué d'une cocarde. Les participants pouvaient se parer d'un bijou éphémère créé sous leurs yeux par Relactiva avec des fleurs et des feuilles fraiches. Les colliers de chien ont été très réclamés.
Nous eûmes aussi l'occasion de redécouvrir Lillet, un vin doux naturel, bordelais, très prisé aux USA et qui est devenu un grand classique de l'heure de l'apéritif. Les petits restos parisiens le servent nature le plus souvent. Mais rien n'empêche d'ajouter un quart de rondelle de citron vert.

Il existe en blanc, en rouge et depuis juin 2013 en rosé.
Ceux qui auraient voulu un cocktail sans alcool avaient un large choix, très typés par leurs noms et leurs recettes, proposés par les deux barmen de Borderline. Ecoutez plutôt : la Cougar puritaine (mangue, citron vert et verveine) d'une belle couleur jaune, et la Nymphette délicieuse (goyave, fraise et violette) toute rose pour les filles, le Tartuffe de Monte-Carlo (pamplemousse rosé, mûre et menthe) rouge cramoisi, et le Geek Chic (grenade, cranberry et guarana) violet foncé pour les garçons. Une nouveauté apparaitra bientôt, Dandy des Bas Fonds (poire, rhubarbe et cannelle).

Les petites bouteilles vont évoluer et on les trouve déjà dans les Carrefour Market.
La dégustation pouvait commencer avec de très généreuses huitres du Bassin d'Arcachon.
On s'attendait à des « spécialités françaises ». Nous eûmes un poisson frit par rosalba avec une sauce onctuese.
Pour accompagner, quelques producteurs de vins comme le Château Les Pins, un côte du Roussillon et les vins Wolfbeger, des vins d’Alsace
Un vin rouge avec des ravioles de foie gras et une crème foisonnée, pour dépoussiérer les codes classiques des marchés tout en maintenant un esthétisme.
Le Pinot est le cépage de la Bourgogne et on ne l'attend pas en Alsace. Sur une blanquette de veau le Pinot Gris de Wolfberger est parfait.
Un des rituels de ces soirées est de solliciter les participants pour effectuer le dressage. Je n'allais pas me soustraire à la demande du chef Thierry Molinengo et me suis chargée des assiettes de saumon.
Kalios nous fit gouter ses Kalamata et ses huiles d'olive, régies par l'équilibre, le caractère ou la douceur.
Un muscat sec de la maison Château les Pins sur la grenouille juste poêlée, servie en brochette sur une purée de persil.
Nous avons eu l’occasion de rencontrer Gallia, deux jeunes passionnés qui ont repris une fabrique d’une vraie bière parisienne, proposant la blonde, un peu amère ou la brune, plus douce.
Delpeyrat avait apporté des magrets qui seront disponibles pour les fêtes de fin d'année. Parfaitement fondants.
L'heure du dessert sonna avec un baba à la crème de marron et un Macaron tricolore au caramel beurre salé.
Un Gewurtraminer sublimait cette combinaison à merveille mais certains ont préféré le champagne Duval Leroy, partenaire fidèle des restaurants de Guy Martin. Il y a encore un gros travail de pédagogie à entreprendre pour les vins d'Alsace.
L'accordéon nous enchanta toute la soirée sous les lampions. Certaines robes vichy ont été encouragées à pousser la chansonnette, avec l'Hymne à l'amour, et même quand elle n'était pas de saison, parce que Etoile des neiges ...
Une tombola mettait en jeu des lots offerts par les partenaires de la soirée. Une pluie de confettis XXL salua chaque gagnant.
Ce fut Sébastien qui remis les lots avec Antoine Ferrier.
Un des objectifs de We Will Cook You est de découvrir de nouveaux et jeunes talents, de nouveaux produits. Et le duo de Fifi la praline eut un succès mémorable.
Tout a commencé à l'occasion du mariage d'amis qui leur ont demandé de "faire quelque chose de vintage". Jean Philippe est chocolatier de formation. Leurs pralines ont eu un succès fou. Julia est graphiste. Elle a conçu leur tenue dans un esprit très début de siècle.

Le triporteur a été déniché au cours d'un week-end en Angleterre. La panoplie était complète. Depuis, ils sillonnent Paris pour vous faire goûter leurs pralines, que vous pourrez trouver à l'épicerie Flotte rue Cambon. Des amandes, des noisettes, des noix de cajou ... dorées dans un caramel où j'ai perçu un petit secret. Vous les verrez à Bercy Village début octobre, tous les samedis, cour Saint-Emilion.
Il ne fallut pas attendre la fin de la soirée pour constater la rupture. Mais en bon organisateur Benjamin avait prévu une dernière douceur, à savourer sur la centaine de mètres qui séparent l'atelier du métro, de la barbe à papa comme dans les fêtes foraines de notre enfance. Je devrais dire ultime car Benjamin s'envole demain pour la Colombie. Il ne sera pas à la prochaine édition de We will cook you ... s'il y a une suite ...
Je vous invite donc à suivre l'actualité de Guy Martin sur son site ou la page Facebook. Sans oublier tout au long de l'année les cours de cuisine dont voici un aperçu.

Atelier Guy Martin, 35, rue de Miromesnil, 75008 Paris
Chaque édition de We will cook you a lieu de 18h30 à 22h30 - Prix : 35 € personne - Réservations : www.atelierguymartin.com ou 01 42 66 33 33

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)