mardi 3 septembre 2013

Le plus joli des rêves de Nathalie Brisac

Questionnez les enfants qui travaillent dans le Tiers Monde. Ils vous répondront que le plus joli des rêves serait d'aller à l'école. Interrogez les européens. Il vous diront qu'ils voudraient être éternellement en vacances.

Est-ce une coïncidence du calendrier si Nathalie Brisac nous donne sa réponse le jour de la rentrée des classes ?
Grand Gaston est bien embêté. Mougueule, l’homme le plus puissant et le plus cruel du royaume, l’a chargé de traquer et d’attraper un rêve. Le plus beau des rêves qu’on puisse rêver. Grand Gaston est fier d’avoir été choisi pour accomplir cette mission mais il craint d’échouer. Il ne sait même pas à quoi ressemble un rêve. Comme tous les adultes, il n’en fait plus depuis longtemps ; les seuls qui continuent à rêver dans ce royaume, ce sont les enfants…
Ce conte moderne réconciliera tout le monde. Le besoin de fiction, comme le besoin de rêver sont universels. Ce sont les enfants qui sont porteurs de cet espoir, car ils en ont la capacité que les adultes ont trop souvent perdue.

Pour moi qui connais Nathalie, j'ai retrouvé dans ce petit livre une conjugaison de douceur et d'opiniâtreté qui la caractérise. De mélancolie et d'optimisme d'aussi.

Les illustrations de Rascal collent à merveille à la poésie du texte.

A lire à partir de 7 ans ... et bien au-delà !

Le plus joli des rêves de Nathalie Brisac, collection Mouche de l'Ecole des loisirs, septembre 2013, code ISBN 9782211214056

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)