samedi 26 novembre 2011

Le petit bricoleur conçu par Sauerkids, chez Ankama Jeunesse

Quelle idée pouvais-je bien avoir derrière la tête quand j’ai accepté, dans le cadre d'un partenariat avec Babelio, de recevoir ce livre pour le chroniquer ? Pire encore, je l’ai choisi dans une longue liste, attirée sans doute par le mot bricoleur. J’étais loin d’imaginer que ce livre est réellement idiot, comme l’écrivent eux-mêmes les auteurs qui recommandent de colorier, griffonner ou encore de déchirer les pages de l’ouvrage.

Ils ambitionnent pourtant d’avoir conçu un livre éducatif pour les enfants de 8 à 80 ans (on comprend la référence subtile au traditionnel 7 à 77 ans). Ce n’est pas que j’apprécie uniquement le scolaire ou l’académique, mais le décalage à ce point m’a fait grincer. Vous me direz que je suis peut-être insensible à l’humour (néerlandais) des auteurs pour qui le mot sérieux signifie sans doute ennui.

Alors rien d‘étonnant à ce qu’ils apprennent à leurs lecteurs à dire des mots stupides dans toutes les langues, à ce qu’ils proposent le jeu des sales mots (pipi, crotte, caca, cul etc … p.14), qu’ils incitent à jouer avec la nourriture, et qu’ils fournissent un guide pour faire des bruits de pets à l’aide des aisselles (p.114).

On pourrait prendre tout cela au second degré, apprécier quelques tournures comme l’allitération de leur questionnement, en page 13 : Qu’est-ce qui a foiré dans la forêt ? en passant sur la vulgarité du vocabulaire. Plonger avec délice dans le fouillis typographique et l’univers graphique particulier de l’ouvrage, ce qui me parait réaliste pour des amateurs de mangas. S’extasier sur le versant moderne et original. Mes yeux n’ont pas la formation requise. Ils se perdent déjà dans la double page du sommaire :
Je ne cherche pas à dissuader le lecteur d’apprécier cet ouvrage même si je livre mon opinion sans ambages. Le comble de l’inacceptable est atteint selon moi avec (p.30) une recette des crêpes, sans jaune d’œuf, avec des blancs uniquement. A moins que cette incongruité ne soit là que pour justifier la mise en garde du sous-titre : "amuse-toi bien mais soi prudent".

Le petit bricoleur, 129 pages d’activités par Sauerkids, Ankama Jeunesse, septembre 2011
(cliquer sur la couverture pour ouvrir la page correspondante au livre sur Babelio)

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés