samedi 7 mai 2016

La Crêperie des Druides à Saint-Brieuc (22)

Lors de mon séjour dans les Côtes-d'Armor j'ai juste traversé Saint Brieuc, ville de la plume et du pinceau, (les soies de porc) mais j'y suis restée suffisamment pour apprécier une crêperie authentique. C'est une bonne adresse.

Je croyais bien connaître crêpes et galettes, ne serait-ce que parce que j'ai eu l'occasion d'en manger quand j'étais  en vacances sur la côte Sud.  Mais aussi parce que nous avons tout de même la chance à Paris d'avoir plusieurs établissements spécialisés dans le quartier de Montparnasse. Je pense en particulier à Josselin.

Le patron de m'a fait découvrir la galette de pomme de terre, comme celle que faisait sa grand-mère. Il a quitté il y a trois ans la banlieue parisienne où il travaillait dans le secteur culturel pour se lancer dans l'aventure de la restauration et il propose une cuisine de terroir simple mais inventive, et surtout avec des produits de qualité.

Ce qui surprend en premier quand on pousse la porte de son établissement c'est le côté "comme à la maison". On se sent immédiatement invité comme dans une famille. Stéphane a mis en scène des objets qui appartenaient à ses grands-parents sans surcharger l'espace.




Sa décoration évoque les sports d'hiver au temps où les skis étaient encore en bois. Des dessous féminins en dentelle pendent dans une autre salle autour du mythique Petit Echo de la Mode, équivalent du magazine ELLE au siècle dernier. Des cafetières en tôle émaillé attendent de reprendre du service sur une desserte. Une  immense carte de France occupe la moitié d’un mur, comme autrefois dans les écoles communales.

Bientôt il accrochera d’anciens outils de jardin mais point trop n’en faut, il le sait.

Près du comptoir on remarque un fouet ancien, à spirale, ancêtre de nos batteurs électriques, qui servait autrefois à monter les blancs des œufs en "neige".

Pour s'en servir, il fallait appuyer dessus, puis remonter en faisant un cercle d'avant en arrière. La manoeuvre exigeait un certain tour de main. Je préfère celui qui est pourvu d'une manivelle et que j'ai utilisé il y a très peu de temps pour foisonner une mousse de chocolat. Un ancien gaufrier en tôle émaillée jaune, fixé sur un plateau est assez intrigant. Il est probablement toujours en 110 volts.

Les nappes à carreaux rouges et blancs invitent à prendre place et attisent l’appétit. Un pichet de cidre pression  Le Petit Fausset désaltère avant le premier coup de fourchette. Il doit son nom à celui de la cheville de bois placée sur le devant du fût et que l’on ôte pour goûter le bon cidre.
Il est produit par un artisan cidrier depuis 1948, labellisé agriculture biologique, Située dans des Landes du Mené, la cidrerie BARBÉ, quatorze fois médaillée au Concours Général Agricole de Paris depuis 1974, se pose comme ambassadrice du terroir Breton au savoir-faire reconnu. Avec sa gamme de cidres mais aussi son chouchenn "Chamillard" et sa liqueur exclusive "Bouchinot" ... que je n'ai pas goutée.  Quant à l’eau elle arrive dans un pot à lait résolument vintage.
La carte est traditionnelle avec une pointe d’originalité : blanc de poulet grillé épicé, poivrons, tomate, cheddar, oignon, citron. Voici par exemple la Mexicaine, accompagnée d’une salade généreuse et bien assaisonnée.
La Biquette, jambon sec, andouille, fromage de chèvre, Emmental râpé, sauce bleu, salade, noix, n'aurait pas été un mauvais choix non plus.
Quant à la galette de pomme de terre au blé noir, elle est toujours apportée comme un sandwich de deux galettes avec un fourrage. On peut la composer à la mesure de son appétit. Je ne souhaitais qu’un seul ingrédient, des champignons à la crème mais j’aurais pu demander jambon, lardons, poireau à la crème, oeuf, tomate, oignons, pommes de terre persillées, emmental râpé, fromage de chèvre, mozzarella, sauce bleu, sauce tomate maison ... voire même andouille artisanale. Le prix est en conséquence du nombre d'ingrédients demandés.
En dessert des crêpes bien entendu. La Normande est un délice, avec ses pommes caramélisées, caramel beurre salé, crème sucrée vanillée Chantilly, amandes caramélisées. Comme on peut demander une boule de glace on a voulu tenter le parfum mascarpone. Mais comme la cuisine a des goûts classiques c'est tout autre chose qui a été servi. C'était bon, on n'allait pas se plaindre, mais on ne saura jamais quel peut bien être le goût de cette glace mascarpone.
J’avais opté pour une coupe de glace et je me suis régalée du vrai goût de fruit de la mangue Alfonso d'Inde, sans rien cesser à la gourmandise avec la glace Palet breton et une boule de caramel au beurre et au sel de Guérande. Le choix est vaste et crèmes et sorbets proviennent d’un artisan de Lamballe.
Au final, une addition pour deux personnes en dessous de 30 euros. Rien à redire. La crêperie des Druides est placée sous de bons auspices. Vous pouvez y aller en confiance. Avant ou après avoir arpenté le quartier.
La crêperie est à deux pas de la Cathédrale Saint Etienne qui est une des neuf cathédrales historiques de Bretagne. Cette cathédrale forteresse a été édifiée du XIII au XVIII ème, sur un marécage avec des piliers en bois. Un siècle sépare la construction des tours (XIVème et XVème), toutes deux dotées de meurtrières. La Tour Brieuc est la plus basse et la Tour Marie la plus élevée.
Un peu plus haut dans la vieille ville se trouve Notre Dame d’Espérance. A vous de débusquer au détour d'une rue les maisons médiévales à pan de bois, dont l’avancée des étages met en valeur les sablières et les colombages.

Et si vous souhaitez de retour à la maison réaliser cette galette de pommes de terre au blé noir, en voici la recette :

175 g de pommes de terre
150 g de farine de sarrasin
10 à 20 cl d' eau
1 cuillère à café de gros sel (de Guérande si possible)
Du beurre

Tout d'abord, utilisez des pommes de terre pour purée que vous ferez cuire à la vapeur ou dans une casserole en robe des champs.
Une fois froides, épluchez-les puis passez-les au presse-purée ou écrasez-les bien à la fourchette.
Ensuite, tout comme une pâte à galette classique, mettez la farine, le sel et l'eau dans un saladier puis mélangez bien.
Rajoutez votre purée de pommes de terre dans le saladier. La texture finale doit ressembler à une pâte à gaufres donc un peu épaisse qu'une classique pâte à crêpe.
Laissez la préparation reposer pendant 1 h minimum.

Au moment de manger mettez une poêle à chauffer avec une bonne noix de beurre demi-sel.
Versez une louche de pâte, de quoi former une galette d'environ 15 cm.
Patientez quelques instants puis retournez la galette et faites cuire l'autre côté.
Renouvelez l'opération avec le restant de pâte.

Servez double comme au restaurant avec un fourrage.

Crêperie des Druides
1 Bis rue des 3 Frères le Goff
22000 Saint-Brieuc
02 96 33 53 00

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés