mardi 9 avril 2013

Amortale, la nouvelle création du Cirque Ronaldo


Amortale est un spectacle mortellement amorale, ou désopilamment moral ... cela reste à apprécier en fonction de son âge et de son humeur du moment.

Ce soir le public était manifestement très heureux des enchainements de blagues et le pittoresque des situations n'a dérangé personne.

Ils parlent italien, mais ne vous y trompez pas, ils sont flamands, experts en insolite. Cela fait presque un siècle que la famille Ronaldo est sur les routes pour faire du cirque et du théâtre. Il s'étaient posés sur l'Espace cirque d'Antony avec Circenses  il y a trois ans et avec Fili, bien avant, en 2003.

Le spectacle commence déjà au bar des variétés installé à l'avant du chapiteau avec une musique d'ambiance qui semble improvisée. Le public se hâte, croyant avoir loupé le début et bouscule les voisins, en se demandant comment tout le monde va pouvoir tenir dans un espace aussi restreint. En se tenant les coudes, pardi !

Ce qui tient du sketch prend des allures de performance avec la montée en puissance de vrais morceaux d'opéra, Madame Butterfly en l'occurrence.

Une cascade, une seconde et puis l'honorable public est invité à s'installer pour le grand spectacle de «théâtre mécanique» en contournant le bar, par la droite ou par la gauche. La troupe distribue généreusement des fleurs et des drapeaux bleus aux spectateurs du premier rang. Ensuite le spectacle est inracontable. 

Disons qu'il y a des enchainements de numéros désopilants. Il y aura un chassé croisé de vendeur à la sauvette de ceps de vigne à tout faire, nez de Pinocchio, gratte-dos, doudou, portable ... avec des chanteurs d'opéra prêtant leur voix à des marionnettes. 

Vous verrez un cracheur de feu, un machiniste exhibitionniste, une briseuse de verre. Vous entendrez le tonnerre tomber des nues et reconnaitrez les grands airs de Carmen. Vous assisterez au concours de la plus grande guitare.

Pour Amortale, la famille Rinaldo a ressorti des décors de théâtre, grands mais fragiles, conservés depuis des années, dont ils nous font profiter à l'endroit et à l'envers. La machinerie n'aura plus de secret pour vous sans que le théâtre de marionnettes à fil ne perde sa poésie.

Vous ressortirez un peu secoués par le rire et bouleversés par la tendresse qui ponctue les intermèdes tragicomiques.
Amortale, Espace cirque d'Antony, Rue Georges Suant – 92160 Antony
Du 5 au 21 avril 2013, Durée : 1h15
mardi vendredi samedi 20:00, dimanche, 16:00, mercredi, 15:00, relâche les lundi , jeudi 
Le spectacle partira ensuite en tournée en Belgique.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)