dimanche 7 août 2016

Cherbourg et ses parapluies

Cherbourg a été immortalisée par Jacques Demy. Son film, les Parapluies de Cherbourg a été récemment remasterisé. Je lui avais consacré une chronique il y a trois ans déjà et je compte bien arpenter les lieux qui ont servi de cadre au réalisateur.

Après avoir déjeuné à La Satrouille qui cuisine une spécialité locale, la seiche, je décide donc de faire quelques pas sur le quai pour mener l'enquête sur une autre spécialité cherbourgeoise que seraient ... les parapluies.

La manufacture est bel et bien là ... dans l'ancienne Banque de France du Quai Alexandre III.

Authentique, mais récente à double titre (elle a initialement été installée à une autre adresse) puisque c'est une création totale de Jean-Pierre Yvon, en hommage d'ailleurs au film de Jacques Demy dont il a suivi le tournage. À quoi tient une vocation tout de même !
Il est touchant de l'entendre raconter sa hâte à quitter l'école pour se rendre à bicyclette chaque fin d'après-midi dans les quartiers transformés en studios à ciel ouvert. Pendant deux mois il a vécu, à l'automne 63, cette expérience fabuleuse qui a marqué à jamais le garçonnet de 7 ans.


Dès lors son objectif fut que Cherbourg soit internationalement réputée pour ses parapluies. De fait le Véritable Cherbourg est devenue la marque de référence en parapluies haut de gamme fabriqués à la main. La prouesse de faire vivre ensemble tissu, bois, métal et cuir (le chouchou est en agneau) se concrétise par trente innovations et 3 brevets.
L'élégance n'est pas sacrifiée avec une quarantaine de coloris, y compris des pastels dans l'esprit du film qui reste une source d'inspiration. Utiliser un parapluie ne doit pas être synonyme de morosité. D'ailleurs il fait plutôt beau dans le Cotentin. A l'époque il fallut demander aux sapeurs-pompiers d'arroser les comédiens pour simuler une pluie battante.
La boutique (c'était une quincaillerie-serrurerie en 1963) est toujours en place, au 13 rue du Port
J'ai remarqué la Basilique de la Trinité où Geneviève (Catherine Deneuve) se marie) et j'ai déambulé dans les multiples cours de la ville.
La scène finale tournée dans la station-service est restée gravée dans ma mémoire. Pas de neige aujourd'hui, et plus de station ... l'endroit n'est plus qu'une friche à vendre que j'ai eu extrêmement de mal à reconnaitre, en plein centre ville pourtant. 
Par contre, la fabrique de parapluies est florissante. Je n'ai malheureusement pas pu la visiter mais j'ai accédé au petit musée qui se trouve à l'étage.
On y voit des parapluie d'époque 1910, poignée en cuir cousue main, mat en laiton, fermeture bouton pression, toile en soie, housse de protection assorti", très proche d'aspect avec ce parapluie noir (ci-dessous) qui est le premier modèle de la marque, déposée en 1986.
Avant de concevoir un Véritable Cherbourg collector pour honorer l'étape du Tour de France et son passage à Cherbourg, limité à 50 pièces, la Manufacture a réalisé bien des modèles aux couleurs de ses clients, comme La Normandie, Chantilly ou Vuitton.
Ses parapluies font la renommée de la ville avec une qualité exceptionnelle en terme notamment de résistance. L'anti bourrasques est testé en soufflerie à plus de 150 km/h. Le ParaPactum est reconnu comme "dispositif déployable de protection rapprochée" qu'un petit film montre en action aux visiteurs, résistant même à des chiens et divers objets contondants lancés à pleine puissance.
Au rez-de-chaussée quelques écrans témoignent de la fabrication ... cousue main avec pas moins de 41 coutures et 18600 points.
La manufacture est équipée d'un ensemble d'outils performants qui permettent la création et la complète fabrication d'un produit artisanal de très haute qualité : machines à broder, machines à coudre surjetteuses, machines à baleines et aiguillettes, compresseurs, presses, vapeur ...

Chaque parapluie est garanti d'un an contre tout vice de fabrication, et le service après-vente est assuré pour tous les modèles à Cherbourg.

Le Véritable Cherbourg
22 quai Alexandre III
50100 Cherbourg
02 33 93 66 60
Visite guidée sur réservation

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)