samedi 18 mai 2013

Lady Gaget à la Comédie-des-trois-Bornes

On annonce encore un week-end pourri. Cela devient du temps "de saison" mais on ne s'y habitue pas. Arrêtons de geindre. Je vous propose le choix entre un spectacle d'humour ou un film ... d'humour lui aussi car il faut bien faire entrer le soleil dans notre vie d'une manière ou d'une autre.

Le film, c'est la Cage dorée de Ruben Alvès. Mais pour le moment je vais m'arrêter sur un one woman show écrit et interprété par Caroline Gaget à la Comédie-des-Trois-Bornes dans une mise en scène de Romain Thurin.

La télé, les rêves impossibles, le mythe du prince charmant... Elle se nourrit à ça. Et au Nutella. Elle est tatouée, naïve, peste et rêveuse.

Caroline ne joue pas les grandes dames, contrairement à l'intitulé de son spectacle. Le jeu de mots est plutôt une allusion à la fantaisie de Lady Gaga et elle n'hésite pas à multiplier les extravagances, vestimentaires, lexicales et mythomaniaques.

La salle était pleine le soir de ma venue et le public explosait de rire toutes les deux minutes. La jeune femme interprète une ado capricieuse (un euphémisme ...?) qui en fait voir de toutes les couleurs à son entourage. Elle multiplie les déguisements, pardon les costumes, avec une énergie sans limites.

Son texte est le reflet presque fidèle de ce qu'on entend dans les banlieues. C'est bien vu, bien senti, bien servi. Le public parisien adore. Je me suis juste demandé comment réagiraient les jeunes des cités ... 

A moins d'en rester au premier degré ils se sentiraient peut-être un poil mal à l'aise à se regarder dans le miroir que leur tend la lady. Sauf s'il est vrai qu'on ne voit pas la poutre qu'on a dans l'oeil ...

Caroline Gaget fait fort, très fort, ne ménageant pas sa peine, passant de la naïveté à l'agressivité, de la puérilité à la forfanterie à la vitesse d'un clic. Son humour dévastateur fera bien des ravages.

Lady Gaget à la Comédie-des-trois-Bornes à 20 h 15 les dimanches et lundis
jusqu'au 1er juillet 2013
32 rue des Trois Bornes
75011 PARIS

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés