lundi 13 mai 2013

Mud de Jeff Nichols

Il est fréquent, me dit-on que mes coups de coeur influencent les lecteurs. Cette fois c'est le processus inverse qui s'est déclenché et je remercie T. de m'avoir poussée à aller voir ce film. Il avait été mal accueilli à Cannes, il y a pile un an. Le voilà qui ressort la tête de l'eau et c'est une chance. Espérons que le festival ne passera pas cette année à coté d'un autre film aussi abouti, poignant et intelligent.

Sous-titré Sur les rives du Mississipi, Mud est un récit initiatique où s'entrecroise la vie d'un adulte, Mud, et celle de deux adolescents dont l'un en particulier pourrait bien suivre la même voie. Mais il suffit parfois d'une étincelle pour dévier le cours des choses.

Jeff Nichols confie avoir eu l'idée de Mud avant même d'avoir celle de ses deux précédents films : "Tout a commencé alors que j’étais à l’université. À la bibliothèque de Little Rock, je suis tombé sur un livre de photos en noir et blanc de personnes vivant au bord du fleuve Mississippi - il y avait des pêcheurs de moules, des maisons flottantes… Je me suis dit que c’était un monde intéressant à filmer",.

Il ajoute qu'il a écrit le rôle pour Matthew McConaughey dont on oublie qu'il a pu interpréter d'autres personnages que celui de Mud. Les deux garçons sont parfaits eux aussi. Je parie qu'on reverra bientôt Tye Sheridan (Ellis) sur les écrans. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul on a la joie de retrouver le superbe Sam Shepard dans le rôle du mystérieux Tom Blankenship.

Le scénario de Mud est constitué d'histoires parallèles dont la clé de voûte est le personnage du jeune Ellis. Le chassé-croisé de ces histoires tourne autour des thèmes de l'amour et de sa mythologie, du rite initiatique à travers la déception amoureuse et de la figure du mentor qui revient de manière récurrente.

Mud signifie "boue". On a le choix de l'interprétation, entre la vase dans laquelle on s'enlise, ou le limon qui fertilise les prochaines récoltes. C'est entre ces deux extrêmes que le héros oscille.
Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent lors d’une de leurs escapades quotidiennes, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississipi. C’est Mud : un serpent tatoué sur le bras, une chemise porte-bonheur ... et un flingue glissé dans le jean.

Mud, c’est aussi un homme qui croit en l’amour, une croyance à laquelle Ellis a désespérément besoin de se raccrocher pour tenter d’oublier les tensions quotidiennes entre ses parents. Très vite, Mud met les deux adolescents à contribution pour réparer un bateau perché dans un arbre et qui lui permettra de quitter l’île. Difficile cependant pour les garçons de déceler le vrai du faux dans les paroles de l'aventurier. A-t-il vraiment tué un homme, est-il poursuivi par la justice, par des chasseurs de primes ? Et qui est donc cette fille mystérieuse qui vient de débarquer dans leur petite ville de l’Arkansas ?
S'il vous en faut davantage pour être convaincu je vous invite à regarder ces quelques extraits.

1 commentaire:

Tonie Behar a dit…

j'avais déjà super envie de le voir et ta chronique m'a convaincue ! j'y vais ce soir ou demain !
A très bientôt !

Messages les plus consultés