lundi 25 novembre 2019

Marc Fichel, Encore Un Instant... en concert à l'Européen, et en album chez Faubourg du Monde

Marc Fichel est un artiste que j'ai découvert à l'occasion d'un reportage que je faisais sur Rungis. Cet homme directeur export, spécialisé dans le commerce des pommes de terre a, c'est le moins qu'on puisse dire, une patate d'enfer. Et, qui plus est, une énergie positive, communicative et qui fait du bien.

Il cumule les talents puisqu'il est aussi auteur, compositeur, interprète (et co-producteur) de ses albums.

Le dernier, Encore un instant..., disponible chez Faubourg du Monde, sera le fil conducteur du concert qu'il donnera le 2 décembre à l'Européen.

Je ne pourrai pas m'y rendre mais j'ai déjà vu Marc en public et je l'ai reçu pour un Entre Voix spécial sur Needradio. Je le connais donc suffisamment pour penser qu'il va s'imposer parmi les talents de la chanson française.

Le déclic s'est fait en 2015 quand on lui propose de participer aux rencontres d’Astaffort avec Francis Cabrel. La scène est une révélation pour Marc qui rêve depuis le début de sa jeune carrière artistique, de se produire "chez lui" au cœur des Halles de Rungis.

La confirmation arrive en 2017 avec "C’est ma vie dans les Halles", un premier single qui a rencontré un joli succès avec plus d’1 million de vues sur le Web et attisé la curiosité des médias. C'est d'ailleurs par ce titre que je l'ai découvert, en cherchant une musique approprié pour illustrer l'émission Une journée à ... Rungis.

Le "chanteur des Halles" aime toujours autant son cadre de travail. Il a été à l'initiative de la fête de la musique "la plus tôt de France" le 21 juin 2018 aux alentours de 5-6 heures du matin au cœur du Marché de Rungis. Il a renouvelé l'aventure en février dernier. J'y étais et je peux vous dire que l'ambiance était au beau fixe. Avec une émotion particulière puisque le fondateur de la Fête de la musique, Jack Lang était présent lui aussi.

Marc ne cesse d'écrire et de composer. Il a lancé un EP #il ou #elle avec tous autres morceaux que l'on retrouve sur l'album Encore un instant ... qu'il définit avant tout comme un melting potes musical. Et figurez-vous que cet hyperactif trouve (aussi) le temps de composer pour différents artistes.

Amour de passage, grain de folie, nostalgie, Marc dissèque nos vies avec tendresse et les fait vibrer un peu plus haut, un peu plus fort, avec élégance au coeur de mélodies qui s'incrustent vite dans nos cerveaux. Alors nous aussi nous lui tirons notre révérence.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)