jeudi 10 juillet 2008

REPONSE A L'ENIGME DU 28 JUIN

J'ai trouvé le temps de scanner la reproduction de la toile qui m'a influencée et que voici. C'est Nu debout peint par Nicolas de Staël en 1953.

Vous n'étiez pas très loin.
Preuves d'une part de votre culture et d'autre part de l'air de famille de ma réalisation avec l'originale.

Evidemment, cela pose la question de la légitimité de l'inspiration. Mais de grandes expositions ayant été consacrées par exemple à Matisse versus Picasso, à Art et Publicité (sur le thème qui copie sur qui ?) je ne me sens aucun état d'âme. Ce tableau m'a donné envie de produire moi-même quelque chose . Et voilà tout.

La peinture (et la mosaïque en l'occurrence) ne sont-elles pas comme la cuisine ? Sans la recette on aurait du mal à se débrouiller seul(e) mais en disposer ne diminue pas le mérite de la réussite du plat parce que rien n'est jamais gagné d'avance.

On a parfois le sentiment que tout a déjà été inventé. Faudrait-il que nous cessions alors d'essayer? C'est commode : cela nous dispenserait de faire des efforts ... mais cela nous retirerait aussi quelques satisfactions ...

la mienne, la sienne, et le travail en cours que vous aviez découvert en gros plan

Depuis que je m'intéresse à ce qu'écrivent certains bloggueurs (plutôt "euses" d'ailleurs ...) je suis épatée par le formidable appétit de vivre et l'immense aptitude de l'être humain à développer des pensées positives, en recyclant les idées des uns et des autres, tout en apportant sans relâche une touche personnelle.

S'il ne me fallait que ces raisons pour continuer à produire des billets celles-ci me suffiraient.

1 commentaire:

Cuisine Framboise a dit…

Un petit Tag de JUIllet
http://framboisecuisine.blogspot.com/2008/07/tag-de-juillet.html

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)