mercredi 16 juin 2010

L'or noir de Madagascar

Drôle d'endroit pour une rencontre ... je veux parler de ce marché Saint-Honoré où je suis allée mercredi dernier malgré la pluie. Un jeune homme avait bien du mérite à se trouver sur le stand de la Fédération française de cuisine amateur parce qu'il est habitué à des températures plus clémentes. Il avait apporté avec lui de précieuses réserves de cet or noir de Madagascar, des gousses de vanille, dont il m'a remis 4 exemplaires à tester. Son nom s'apparente à celui d'un personnage de roman policier, Lord Vanilla, mais il n'a rien d'effrayant.

Voici ma première expérience. Je ne vais pas jouer à la devinette. Il s'agit d'une huile d'olive que je compte utiliser dès que l'arôme de la vanille l'aura parfumée. Je n'ai pas cherché à gratter les graines, afin de laisser au processus le temps nécessaire à l'opération.

Mais ces petites graines se sont vite échappées de l'incision. Voyez plutôt ...Je pense que cette huile fera merveille pour accommoder un tartare de poisson, d'où cette petite "étiquette" en guise de pense-bête. Si quelqu'un a une autre idée ...
N'hésitez pas à aller sur le site de Lord Vanilla. Vous y apprendre beaucoup sur ce condiment qui nous est familier et que l'on croit bien connaitre.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bravo pour cette recette inventée, grâce à la meilleure vanille bourbon de madagascar.
bonne soirée.
nathalie

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)