mardi 5 mars 2019

MARDI ... crêpes on you !

L'enseigne existait déjà au 137, rue Montmartre, dans le 2ème arrondissement, dans ce qu'on appelle le quartier de la Bourse. En choisissant de se rapprocher du centre de la capitale, à quelques mètres de Beaubourg, les fondateurs ont apporté quelques changements à la formule, ... et ce n'est pas fini parce que, bien que proches, les deux établissements ont déjà des clientèles aux goûts différents et très marqués.

C'est le M démesuré qui attire l'oeil le premier. M ... comme MARDI  comme Merci aussi, qui en se lisant à haute voix conjugue le verbe aimer.

J’ignorais le concept de crêperie urbaine. Il faut goûter pour comprendre. En résumé, prenez un grand classique de la cuisine (parisienne) de rue et installez-le dans un vaste espace d'une centaine de mètres carrés où votre clientèle pourra s’attabler, travailler, réunir ses collègues ou copains ... de préférence dans l’hyper centre de Paris. Avec un wifi accessible, évidemment.

Mais avant cela il vous faudra faire preuve de ténacité et d’imagination pour proposer des vraies recettes, plutôt rapides à préparer (tout est fait à la minute) dans un format plus propice à la dégustation que le disque traditionnel, qu'il s'agisse des recettes salées ou sucrées.
Présenté comme ça l’évidence était pour moi sans appel. Il fallait inventer les crêpes carrés mais je n’osais le dire, par crainte du ridicule. C’est exactement à la même conclusion que Maxim Simon et Guillaume Morand ont abouti et ils ont eu l’audace de le faire en appliquant leur slogan à la lettre : Yes we crêpe !

Leur plus jeune établissement est au 60 rue Rambuteau, facilement repérable avec le M immense qui s’affiche sur la vitrine. M comme Mardi, qui bien entendu fait référence au Mardi-Gras, en nous promettant la fête toute l’année et pas seulement aujourd'hui ...

Sur le trottoir, des chaises bigarrées autour de quelques tables attireront tout autant le chaland. Ils ont réfléchi à plusieurs formules et le choix est large. Pourtant, sans se concerter, les clients ont plébiscité la Poulette "Poulet Satay (sauce maison) emmental, champignons de Paris" alors que rue Montmartre c’est la Complète qui a le plus de succès. Chacun son goût, ... d'autres préfèreront la Burger, qui est intéressante quoique un peu grasse.

Maxime et Guillaume se sont attelés à la tache. Il ne fut pas facile de résoudre l’aspect technique mais il était impératif que les cuisiniers puissent fournir vite. Et de fait ils ont mis au point un process et un nouvel outil de cuisson (breveté cela va de soi) qui permet de lancer 4 crêpes d’affilée, avec des garnitures différentes (ou pas) qui cuisent rapidement et qui sont faciles à plier et à servir ... dans des assiettes rectangulaires japonaises qui n’ont pas été les plus faciles à trouver.
La décoration de la salle est pleine d’humour, détournant des dictons bien connus : arrête de crêper en rond, le Mardi c’est permis. Les couleurs sont franches, mettant de bonne humeur.

La salle est vaste, offrant plusieurs types de tables, avec une mezzanine pour ceux qui veulent le calme absolu ou qui chercheraient une salle de réunion. On peut aussi commander et emporter, même si pour le moment les clients préfèrent rester sur place. Peut-être pour revenir vite au comptoir commander une autre recette. Par exemple andouille de Guéméné, comté, pommes caramélisées ou ... moins surprenant mais tout aussi réussi chèvre miel.

On m'a dit que le choix portait sur plus de cinquante ingrédients triés sur le volet, comme Sarrasin IGP Bretagne, Farine de blé Bio d’île de France, Miel et Nuciola artisanaux de Corse ... avec lesquels les "crepmen"  revisitent les recettes et expérimentent de nouvelles saveurs chaque mois. L'ennui ne sera pas de mise...
La maison garantit le culte des bons produits jusque dans les boissons. Parmi elles les cidres Appie que j'ai eu plusieurs fois l'occasion d'apprécier, ou les excellents jus de fruits du Coq toqué que j'aime beaucoup et que 'mon peut boire sans modération, puisqu'ils ne sont pas alcoolisés.
Des pancakes enrichissent l'offre du petit-déjeuner avec des boissons chaudes.

Que ce soit rue Rambuteau ou rue Montmartre, l’enseigne confirme sa montée en puissance et sa volonté de conquérir le marché. L'identité graphique et architecturale du restaurant de la Bourse a d'ailleurs subi un coup de frais pour le mettre en accord avec la nouvelle identité graphique et architecturale de MARDI. Dans chaque établissement on peut consommer sur place ou emporter dans une boite à la dimension adéquate.
MARDI : 137, rue Montmartre - 75002 Paris
MARDI : 60, rue Rambuteau - 75003 Paris
Les photos qui ne sont pas logotypées A bride abattue sont de Christophe Pradeau

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)