mercredi 13 février 2019

L’anniversaire de la douzième année

Il va falloir que je m’habitue et cesse d’être étonnée par le nombre croissant des publications. Je m’engage à ne pas en parler l’an prochain mais convenez qu’avoir dépassé le nombre de 3000 ait un petit air de record.

J’ai été moins active sur la toile ces dernieres semaines. Je les ai passées au Mexique. La distance m’a éloignée des scènes des théâtres parisiens. Le seul lien que j’ai pu maintenir aura été la lecture. Les versions numériques sont d’une grande praticité quand on voyage même si j'avais hâte de retrouver le livre papier.

Ce jour d’anniversaire correspond à un moment de bilan. J’ai réalisé mon vœu de compléter en quelque sorte l’écrit par l'oral en réintégrant Needradio dans un nouveau studio et avec une équipe rejointe par des animateurs très impliqués.

La confiance et la liberté qui m'ont été accordées m’ont donné envie de me dépasser. Je n’imaginais pas la quantité de travail qu’impliqueraient trois émissions et deux chroniques mais je ne regrette rien. Qu’ils soient chanteurs, acteurs, auteurs, mes invités d’Entre Voix (un mercredi sur deux) se sont livrés avec sincérité et ces moments reflètent, je l’espère, leur personnalité. Vous aurez remarqué un respect d’une parité homme/femme qui sera maintenue au cours des prochains mois.

La Grande Question (le premier mardi du mois) aborde des sujets de société ou des comportements comme le veganisme, la procrastination, la reconversion professionnelle. Beaucoup de sujets sont dans les "tuyaux" mais les intervenants sont difficiles à mobiliser. Alors je suis preneuse de vos idées.

Une Journée à ... (le second dimanche du mois) est celle qui demande le plus de préparation et de post-production. Mais elle offre l’avantage de donner la parole à ceux qui ne peuvent pas venir en studio et à s’attarder sur un lieu, une région, un espace peu connu. Après Aubagne, les Landes et le marché de Rungis, je compte vous faire entrer dans les coulisses d’un défilé de haute couture, partager le quotidien d’un lycée hôtelier, arpenter une usine.

Quant aux chroniques (samedi et dimanche) la variété est de mise. On peut dire beaucoup de choses en moins de trois minutes. J’espère que les 44 coups de cœur MC'aime qui sont toujours sur les ondes (tous sont ré-écoutables en podcast à partir de la page Replay du site) vous auront appris quelque chose. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises ... et moi également.

Tout cela est positif et une vraie synergie s’installe entre le blog et la radio. Mais rien n’est acquis et je dois par honnêteté exprimer aussi les déceptions. Notre société est atteinte dans toutes ses couches par un phénomène qui prend de l'ampleur, qu'on appelle le no show. Les restaurateurs s'en plaignent les premiers : on réserve une table, on confirme mais on ne vient pas, sans daigner prévenir. Les organisateurs d'événements sont également touchés. Les bloggeurs ne sont pas épargnés.

Beaucoup d’attachés de presse m’ont fait "travailler" sur des projets qui ont avorté. Nombreux sont ceux qui décommandent in extremis, ou qui restent muets, ce qui est pire. Et il n'est pas si courant de recevoir un feed-back des émissions. J’ai donc beaucoup de sympathie pour celles et ceux qui sont différents dont je savoure chaque jour davantage les marques de reconnaissance ...

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)