Avignon 2019

Ayant vu plus d'une centaine de spectacles (entre le Festival d'Avignon, le Off et même celui qu'on appelle le If) il n'était pas possible de dédier un billet à chacun, ou sinon, pendant plus de trois mois, il n'aurait plus été question d'autre chose sur le blog.
Impossible par exemple d'attendre le 1er octobre pour publier des chroniques sur la rentrée littéraire !
J'ai décidé de rassembler tout ce qui concerne Avignon sur le mois de Juillet. Etant plus approfondis que ce que j'ai écrit régulièrement cet été sur la page Facebook A bride abattue ces articles sont très longs à écrire. Je m'aperçois en ce début de septembre, alors que je viens de mettre en ligne celui qui est daté du 14 juillet, que je prends trop de retard sur d'autres sujets dont il est important de ne pas différer davantage la parution. C'est pourquoi les chroniques avignonnaises, qui ont en quelque sorte valeur d'archive, vont désormais s'insérer rétroactivement.
Je vous invite donc à scroller régulièrement pour les lire ou à utiliser la catégorie "Avignon" pour les faire apparaître. Ou encore, et ce serait le plus efficace, à entrer votre adresse mail dans le rectangle blanc "Pour recevoir par mail ... etc".

mardi 9 avril 2019

Vous me reconnaissez ? de et avec Olivier Denizet

"Vous me reconnaissez?" sera pendant toute la durée du Festival Off en Avignon, au Théâtre de La Luna. Le spectacle a été joué en avant-première aujourd'hui au Théâtre de La Huchette et j'en suis ressortie en me disant qu'il faudrait inventer un Molière des pièces feel-good (catégorie en vogue en littérature).

La soirée est définie comme une comédie burlesque, menée par un personnage qui associe magie, danse, chant, commedia dell'arte et philosophie.

L'interprète, Olivier Denizet "consent" reconnaitre avoir fait des études de droit, le Conservatoire, et se définit comme comédien-chanteur, tout en s'effaçant derrière la question de son personnage. Heureusement qu'il est assez reconnaissable pour qu'on n'oublie pas son nom.

Au tournant de la quarantaine, Stéphane (parce que sur scène il s'agit de lui et non d'Olivier) ne trouve plus de travail. Il est vite sans argent, et il est seul. Pourtant, il fait tout pour essayer de s’en sortir : les petits boulots, les annonces, les appels aux copains... Comment et pourquoi en est-il arrivé là ? Une petite voix intérieure, pleine de malice et de sagesse, va l’aider dans sa quête de réponses : celle du "Grand Jean-Claude", son ancêtre, joyeux et positif, vedette de music-hall dans les années 30 qui va l'aider à traverser cette crise... de reconnaissance qui le rend fragile et donc inadapté.
Olivier Denizet a voulu confronter l’optimisme débordant qui se dégage de la création artistique des années 30 avec le pessimisme ambiant qu'il estime caractériser la France aujourd’hui. Et surtout montrer que l'on peut sortir des mécanismes qui maintiennent dans l’échec.

Il interprète l'aïeul en reprenant son grand numéro de music-hall en ouverture, avant de lui accorder une place sous forme de portrait dans le décor. Son histoire devienne la nôtre et on se prend d'affection pour ce personnage qui suscite la tendresse.

Vous me reconnaissez ? est une performance d'acteur. Olivier Denizet communique les doutes, les inquiétudes et les espérances de son personnage avec tendresse, poésie et bonne humeur. C'est jubilatoire. La salle rit franchement. Je le disais d'emblée : ça fait du bien !
Vous me reconnaissez ? de et avec Olivier Denizet
Mise en Scène de Emmanuel Guillon
Chorégraphie de Philippe Fialho
Décor de Henri Dandrieux
Conseil magie de Loïc Piet
Au Théâtre de la Huchette le 9 avril 2019 à 21 heures
Au Théâtre Portail Sud à Chartres du 20 au 29 Juin à 21heures
Au Théâtre de La Luna, 1 rue Séverine, Avignon
Du 5 au 28 Juillet 2019 à 19 heures 05
Les photos qui ne sont pas logotypées A bride abattue sont de Philippe Escalier

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)