Souffrante depuis mardi 25 février, j’ai été empêchée de publier sur le blog. Je reprends alors que, comme vous, je suis confinée. Parce que je veux croire que ces coups de cœur que je présente ici vous seront de nouveau bientôt accessibles dans les théâtres, les cinémas, les restaurants et autres lieux de vie. D’ici là protégez vous... et lisez !

mardi 24 septembre 2019

Zarzavatdjian un nom à coucher dehors

Voilà un spectacle bien ficelé au Mélo d'Amélie dans lequel la comédienne Corinne Zarzavatdjian prend prétexte de porter un nom difficile à prononcer, comme ça s'éternue dit-elle, à coucher dehors comme disaient nos parents, pour en fait raconter sa vie. Avec évidemment beaucoup d'humour, allant jusqu'à pointer et railler les coutumes de la communauté arménienne dont elle est originaire.

Sans oublier les avantages d'un nom qui vaut tout de même 43 points au Scrabble.

Elle a écrit le texte qu'elle interprète seule en scène, très seule même, puisque je ne pense pas qu'il y ait plus qu'une chaise comme élément de décor. et pourtant elle parvient à convoquer toute la famille et nombre d'arméniens célèbres comme Cher, Aznavour, Michel Legrand, Grégory Peck, Sylvie Vartan, Henri Verneuil ... et même Nefertiti, rien de moins.

De sa naissance ... sous Z ... à son mariage… le parcours de Corinne Zarzavatdjian s'avère riche en péripéties, en rencontres, semé d’embûches et de situations comiques où les décalages culturels sont présentés comme une véritable richesse si bien que tout le monde prend plaisir à la découvrir pour ceux qui ne la connaitraient pas, et à mieux la comprendre pour ceux qui ont déjà une idée de son parcours.

Corinne Zarzavatdjian, s'écrit comme ça se prononce, mais rassurez-vous la comédienne épellera les lettres en les regroupant et vous finirez par mémoriser la combinaison. 

On se reconnait parfois dans ses descriptions sociales, si on appartient à la même génération, celle des jupes plissées bleu marine montées sur élastique pour que ça fasse du profit. On faisait du développement durable sans le savoir. En plus elle danse bien et occupe largement la scène.

Comme quoi porter un nom compliqué peut s'avérer être une chance, ou du moins un atout.

Zarzavatdjian un nom à coucher dehors
De et avec Corinne Zarzavatdjian
Mise en scène par Thierry Beccaro
Tous les samedis à 17h30 à partir du 14 septembre et jusqu’au 28 décembre 2019
Au Mélo d'Amélie - 4 rue Marie Stuart - 75002 Paris

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)