vendredi 16 avril 2021

Et Tilly qui croyait que… d'Eva Staaf

Et Tilly qui croyait que… est un album publié par un éditeur belge à destination des enfants à partir de 5 ans. Il est sorti en librairie en novembre dernier mais je ne l'ai découvert que tout récemment.

Quand on songe aux dégâts que les périodes de confinement provoquent chez les petits, les réflexions racontées par les deux héros d'Eva Staaf sont précieuses. Beaucoup sont dans l'ignorance de ce qui se passe en dehors du périmètre très restreint de leur cellule familiale et de l'école. Il y a quelques jours un enfant de 4 ans coupait la parole à sa maitresse racontant une histoire se passant dans un cinéma en l'interrogeant : c'est quoi un cinéma ?

J'ai donc été très sensible au ton de cette auteure qui se place à hauteur d'enfant pour interroger sans tabou des modes de vie très différents. Ce qui est très réussi c'est qu'elle ne va pas chercher midi à quatorze heures. Elle décrit des situations simples que l'on pourrait tous remarquer si on regardait autour de soi. Nul besoin d'aller au bout du monde pour remarquer qu'on n'est pas tous pareils. Il suffit de regarder ce qui se passe chez les voisins, et dans son quartier.

Quel effet ça ferait d’être quelqu’un d’autre ? La question taraude deux petits suédois qui analysent à leur manière les incohérences de la vie. Tilly a plein de questions qui sont sans réponse, ou du moins dont les réponses ne lui conviennent pas. Alors elle réfléchit intensément avec son ami Martin et tous deux apprennent ce qu’on appelle "la différence".

Chez sa copine P’tite Puce, Tilly s'étonne qu'on puisse enlever tous les coussins du canapé et manger des chips par terre. La maman de Simon dit que la vie ça n’est pas toujours drôle. Son ami Boris, lui, n’a jamais de collation dans son sac ni de maillot quand ils vont à la piscine. Chez Freddie, il y a toujours plein de monde, on n’est jamais tranquille.

La presque pâleur des illustrations d'Emma AdBåge apporte une tendresse et une candeur aux dialogues. Née en 1982, cette autrice et illustratrice suédoise de livres pour enfants a été déjà plusieurs fois primée dans son pays. Elle a publié plus d’une dizaine d’albums, seule ou en collaboration, dont deux séries qui mettent en scène des personnages récurrents, Leni (trois volumes parus) et Sven (deux volumes). En français, plusieurs de ses albums sont publiés par les éditions Cambourakis.

La traductrice est française mais elle connait bien la Scandinavie. Aude Pasquier a vécu à Bruxelles, Barcelone, Paris, Prague ou Trondheim, en Norvège. Elle aime se glisser dans l’ombre d’auteurs américains et scandinaves sensibles et engagés, que ce soit en jeunesse, en littérature pour adultes ou en bandes dessinées.

Ce livre drôle et social aborde des sujets importants comme celui de la pauvreté et de la solidarité avec beaucoup de finesse et de sensibilité. Une vraie réussite pour Eva Staaf, directrice de radio, journaliste et narratrice sonore en Suède qui fait avec cet album ses débuts en tant qu’autrice de livres pour enfants.

Et Tilly qui croyait que… écrit par Eva Staaf, illustré par Emma AdBåge, traduit du suédois par Aude Pasquier, éditions Versant Sud, novembre 2020

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)