Publications prochaines :

Comme promis les 70 articles des spectacles vus aux festivals d'Avignon In, Off et If ont été publiés (mois de juillet). Ont suivies les critiques de la rentrée littéraire (mois d'août). Le rythme de publication a repris un rythme normal à partir de septembre avec l'alternance culturelle/culinaire habituelle.

vendredi 8 juillet 2022

La vie est une fête mise en scène de Virginie Lemoine à Théâtre Actuel (Avignon 2022)

Jeanne et Arthur, les personnages d’Oublie-moi, auraient pu le dire : La vie est une fête. C’était une des phrases fétiches d’Audrey Hepburn qui ajoutait "Habille-toi pour ça".

C’est le titre de la mise en scène de Virginie Lemoine. L’interprétation est là aussi époustouflante de naturel, dans une combinaison très dosée de sérieux et de fantaisie.

Les répliques de la pièce écrite par Lilian Lloyd font mouche comme "La vie, c’est pas satisfait ou remboursé, tu fais avec ce qu’on te donne".

On connait l'engagement de la metteuse en scène contre l'homophobie. C'est donc sans surprise qu'on découvre le propos : raconter la vie d'un jeune homme qui prend conscience de son homosexualité puis la revendique.

La pièce se déroule depuis les années 70 et on a beau savoir que les mentalités évoluent lentement j'ai été étonnée d'apprendre combien le progrès est récent puisque ce n’est qu’en 1981 que l’homosexualité a cessé d’être considérée comme une maladie mentale. Alors tant pis s'il faut avoir recours aux stéréotypes pour secouer les consciences. Elles en ont toujours besoin.

Grégoire Lemoine a imaginé un décor où les entrées et sorties s'orchestrent à la manière d'un vaudeville. Le comique de répétition est régulièrement actionné, avec par exemple la scène récurrente de l'anniversaire, où Romain reçoit systématiquement une chaine stéréo dont la taille se réduit avec le temps puisque la technologie a progressé.

Les mentalités ne suivent pas le même rythme positif. Romain le constate douloureusement quand on lui refuse de donner son sang pour secourir les victimes du Bataclan le 13 novembre 2015.

Quelle énergie dans ce spectacle qui provoque autant la réflexion que les rires. Mention spéciale pour la mère dépressive et excessive (Valérie Zaccomer) !

Sachez qu’à force de rester en dehors des combats il y a un moment où la réalité vous rattrape. (Ce qui sera hélas vrai aussi pour la catastrophe climatique qui s’annonce, même si je m’éloigne du sujet). Les personnages sont tous attachants malgré leurs défauts (car l'intolérance des parents est désarmante) et la fin est inattendue, sauf notre plaisir à avoir passé un moment en leur compagnie.

La vie est une fête de Lilian Lloyd
Mise en scène et costumes Virginie Lemoine
Avec Julien Alluguette, Ariane Brousse, Benjamin Tholozan, Alexis Victor, Valérie Zaccomer
Décors Grégoire Lemoine  – Lumières Denis Koransky – Musiques Stéphane Corbin – Chorégraphies Wilfried Bernard – Vidéo Cyrille Valroff
Prix Avignon à l’Unisson 2022 du Meilleur Comédien pour Julien Alluguette

Spectacle vu le Vendredi 8 juillet 2022 à Théâtre Actuel. Article rédigé après mon retour, à partir de mes notes et des publications faites chaque jour sur la page Facebook À bride abattue, rendant compte des spectacles vus la veille, aussi bien dans le In, que le Off ou le If. Les meilleures photos de la journée étaient publiées sur mon compte Facebook Marie-Claire Poirier peu après dans la matinée.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)