Publications prochaines :

Comme promis les 70 articles des spectacles vus aux festivals d'Avignon In, Off et If ont été publiés (mois de juillet). Arrivent maintenant les critiques de la rentrée littéraire (mois d'août). Merci de votre patience …

mardi 12 juillet 2022

Acquittez-la ! de Pierrette Dupoyet au Buffon (Avignon 2022)

Comme vous le savez je ne bâtis pas mon planning uniquement autour de nouveautés. Pierrette Dupoyet assure deux spectacles au Off depuis 35 ans et je ne l’avais jamais vue jouer.

Non seulement elle est une excellentissime comédienne mais aussi une auteure, et metteuse en scène. Avec elle, le terme "engagé" prend tout son sens. C’est Acquittez-la ! que j’aurais choisi de montrer à une femme ministre qui voulait voir quelque chose d'exceptionnel pendant le festival…

On entend de plus en plus parler de violences conjugales. Beaucoup de livres excellents sont écrits sur ce thème. C’est bien. Pierrette fait plus en nous offrant une histoire exemplaire de glissement du bonheur vers le drame. Les faits datent de 2012. Les acteurs éducatifs comme la police sont inefficaces (ils ont progressé depuis) mais par chance un avocat général fait tout le contraire de ce qu’on pense qu’il réclamera. Il plaide en faveur de la "coupable" car c’est elle la victime.
Mais avant d’entendre son réquisitoire, vous écouterez les confidences touchantes, d’abord joyeuses, puis douloureuses, d’une gamine tombée en amour pour un gitan charmant qui ne sera pas un prince. Son chemin de vie passera par le tunnel de l’emprise.

L'éducation qu'elle a reçue a sans doute pesé dans la balance. En ne voulant jamais être redevable de quoi que ce soit à qui que ce soit, sa mère a conditionné sa capacité d'endurance. Son père, plus chaleureux, avait gagné à la carabine, une maison du bonheur qui a pris la poussière mais dont la vieille dame nous déplie les parois.
Le débit un peu précipité des confidences joyeuses et douloureuse se poursuit avec la rencontre avec cet homme de 14 ans son ainé, déjà père de deux enfants. La jeune fille était naïve, s'étonnant qu'il y ait plusieurs Saintes Vierges puisqu'une ville emploie le pluriel (les Saintes-Marie de la mer). Elle abandonne son projet de permis de conduire, ses études, et va se nouer, c'est comme ça qu'on dit chez les gitans, à cet homme. Elle n'a que 17 ans.

Enceinte au bout de trois mois de vie commune, elle craint de ses faire gronder, accouchera seule et décevra son conjoint qui rêvait d'un garçon. Il a tous les défauts du monde et peut-être l'excuse d'avoir été contraint par son propre père à prendre sa première cuite encore enfant, à 7 ans.

Les péripétie s'enchainent; le monstre exige qu'elle demande pardon pour l'avoir mis en colère. On assiste à la démonstration magistrale des ravages provoqués par le sadisme ordinaire. Un jour, après des années de souffrance, elle plantera un couteau dans sa gorge. Personne pour la défendre dans le clan. On n'a rien vu, rien entendu. Elle encourt deux fois 20 ans de prison. Mais l'avocat général renversera la situation en faisant un réquisitoire qui deviendra un plaidoyer.
Depuis, sa fille ainée a fait des études de Droit et défend les femmes abusées.

Acquittez-la ! 'est un moment de théâtre très fort. Je salue cette grande dame et regrette de n’avoir pas la disponibilité d'aller la voir dans le Joséphine Baker qu’elle interprète à 16 h 15 à la Luna.
Acquittez-la ! de et avec Pierrette Dupoyet
Costumiere : Annick Lebedick
Photographe : Gérard Cadou
Création bande son : Jean-Marie Bourdat

Spectacle vu le Mardi 12 juillet 2022 au Buffon. Article rédigé après mon retour, à partir de mes notes et des publications faites chaque jour sur la page Facebook À bride abattue, rendant compte des spectacles vus la veille, aussi bien dans le In, que le Off ou le If. Les meilleures photos de la journée étaient publiées sur mon compte Facebook Marie-Claire Poirier peu après dans la matinée.

Reprise parisienne au Théâtre de la Contrescarpe les Dimanches 2 et 9 Octobre à 14h30.
Le texte "Acquittez-la !" vient d'être publié par les Editions L'Harmattan

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)