Publications prochaines :

Comme promis les 70 articles des spectacles vus aux festivals d'Avignon In, Off et If ont été publiés (mois de juillet). Arrivent maintenant les critiques de la rentrée littéraire (mois d'août). Merci de votre patience …

jeudi 7 juillet 2022

À la ligne par Mathieu Létuvé du Caliband théâtre à la Manufacture (Avignon 2022)

Que peut le théâtre quand le monde est en guerre, en crise sanitaire et en crise économique ? Être un lieu qui s’adresse à chaque personne dans la salle et l’interroge en faisant réfléchir, répondait hier Olivier Py au cours de sa conférence de presse au Cloître Saint-Louis.

C’est ce que fait Almataha. C’est encore ce que fait À la ligne, à 13 h 50, à la Manufacture que Mathieu Létuvé du Caliband théâtre présente dans un grand respect avec le texte magistral du premier roman de Joseph Ponthus-Le Gurun.

Il y a une autre version de ce livre au Théâtre du Train bleu.

Je ne comparerai pas mais j’applaudis celle-ci qui m’a fait revivre les sensations que j’avais éprouvées en découvrant le texte de Joseph, et dont on peut retrouver ma chronique ici.

Avec une musique électronique enveloppante, sous des lumières de néon qui ont quelque chose de la chambre froide, en toute logique puisque nous sommes dans une conserverie ou un abattoir.

Allez voir ce spectacle (et lisez le livre) pour comprendre de l’intérieur ce qu’est encore aujourd’hui l’esclavage, à peine adouci par les pensées de Victor Hugo, d’Apolinaire, de Shakespeare, de Marcel Proust, de dBeckett, et même e Karl Marx et puis les chansons de Trenet, Johny Haliday ou Brel et Ferré et la Passion selon Saint Mathieu de Bach. 

Je paierai cher demain ce texte écrit si tard, confiait Joseph. Il est vrai que l’addition fut lourde (l'auteur est brutalement décédé des suites d'un cancer en février 2021). Mais ce texte demeure et quel texte ! Grand joie que les théâtres s’en emparent maintenant et le fassent vivre autrement.

À la ligne du Caliband théâtre
Adaptation, mise en scène et interprétation : Mathieu Létuvé
Collaboration artistique : David Gauchard
Création et musique live électro : Olivier Antoncic
Création lumières, régie et regard : Eric Guilbaud 

Spectacle vu le Jeudi 7 juillet 2022 à la Manufacture. Article rédigé après mon retour, à partir de mes notes et des publications faites chaque jour sur la page Facebook À bride abattue, rendant compte des spectacles vus la veille, aussi bien dans le In, que le Off ou le If. Les meilleures photos de la journée étaient publiées sur mon compte Facebook Marie-Claire Poirier peu après dans la matinée.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)