Publications prochaines :

Comme promis les 70 articles des spectacles vus aux festivals d'Avignon In, Off et If ont été publiés (mois de juillet). Arrivent maintenant les critiques de la rentrée littéraire (mois d'août). Merci de votre patience …

vendredi 1 juillet 2022

Que voir au festival d’Avignon 2022 ?

Que voir ? Mais tant de choses ! Avec plus de 1500 choix possibles dans le Off, une superbe programmation dans le In, et un retour du If, il y a de quoi avoir le tournis.

De deux choses l’une, soit vous êtes un habitué et vous saurez d’instinct où aller. Soit vous ne l’êtes pas et vous aurez besoin de faire un choix raisonné. C’est là que j’interviens.

Je ne vous recommanderai d’abord que ce que j’ai déjà vu. Vous pourrez du coup cliquer sur les titres pour lire ce que j’ai écris à son propos et vérifier si le sujet vous tente et correspond à vos attentes. Quoiqu’en dise le personnage d’Anthony (Félix Moati) à Marcia, la merveilleuse Rebecca Marder, dans le dernier film réalisé par Michel Leclerc, les goûts et les couleurs ça se discute  … mais ça ne se condamne pas.

Ensuite je me risquerai à vous indiquer quelques-uns des spectacles que j’ai décidé de découvrir en motivant ma sélection.

Mais un « truc » avant tout, pour ne pas vous épuiser en course à pieds d’un lieu à l’autre : pourquoi ne pas privilégier quelques théâtres en y composant un programme sur mesure ?

Certains ont un espace de restauration ombragé fort agréable sur place ou à proximité où souffler entre deux, comme le Buffon, la Manufacture, Théâtre actuel, les Petits Louvres et le théâtre des Doms.

Cela vaut donc le coup d’étudier la carte de la ville que vous trouverez au village du off. Attention, cette année il change de lieu, passe de l’est à l’ouest et se trouvera … juste en face d’un nouveau théâtre, la Scala Provence (dont la proposition artistique est magnifique).

Si vous restez plusieurs jours je vous suggère de prendre la navette fluviale (gratuite) pour aller assister à des spectacles de cirque contemporain sur l’île, par exemple La nuit au cirqueEt vous en profiterez pour faire vos courses à la ferme bio qui se trouve sur l’île de la Barthelasse.

Gardez un moment pour flâner dans Avignon, aller sur le pont, visiter le Palais des Papes, voir une exposition comme cette année les photographies de Christophe Renaud de Lage, qui est un de nos plus talentueux photographes de spectacles.

Et maintenant, les valeurs sûres : des spectacles qui confirmeront le succès des éditions précédentes et (ou) qui ont été distingués par les Molières comme La machine de Turing, le Montespan, La promesse de l’aube, Marie des poules, Le petit coiffeur, Une histoire d'amour 

Mention particulière pour Elise Noiraud qui regroupe La Banane américaine, Pour que tu m'aimes encore et le Champ des possibles. Et pour son humour et son féminisme intelligent Caroline Vigneaux qui sera pour seulement cinq représentations du 13 au 17 juillet au théâtre Le Palace à 18h30.


J’avais également vu l’an dernier : En ce temps là l’amour, Contre-temps, Lorsque Françoise parait, Don Juan (dans la version imaginée par Tigran Mekhitarian).

Et puis quelques petits bijoux que j’ai découverts en avant-premières en région parisienne et qui vous enchanteront comme Barrage contre le Pacifique par Anne Consigny ou Le Misanthrope dans la mise en scène de Thomas le Douarec.

Hormis le Moine noir dans la Cour d’honneur, j’ai retenu dans le In Bérénice, Anima de Maëlle Poey et deux contes de Grimm aux Pénitents blancs. Et bien sûr les expositions consacrées à la créatrice de l’affiche de cette année (déjà controversée) et à Christophe Renaud de Lage, le photographe si talentueux du monde du spectacle vivant.

Allez voir le site du Off consultable par théâtre, par titre et par horaire, et celui du In qui est lui aussi très bien pensé. Celui du If est plus confidentiel mais si vous êtes chanceux et s’il vous reste de la disponibilité ce sera une expérience inédite.

Dans le Off je ne peux pas citer les titres de la presque centaine de pièces que j’ai casées dans mon planning, mais disons tout de même les créations d’auteurs et/ou de metteurs en scène que j’apprécie depuis longtemps comme Virginie Lemoine (Petit boulot pour vieux clown et La vie est une fête), Frederic Fage (Le navire night), Stéphane Cottin (Belles de scène), Jean-Philippe Daguerre (Le voyage de Molière et Les trois mousquetaires), Gérard Vantaggioli (Parfum de femme et Dernière histoire d’amour), Hélène Zidi (Gazon maudit), Violaine Arsac (Bien au-dessus du silence), Fabien Mara (Un pas après l’autre), Johana Boyé (L’invention de nos vies), Brigitte Kervel (La disparition d’Agatha Christie) … et j'espère encore glisser l’une des deux adaptations du formidable roman de Joseph Ponthus A la ligne.

J’en profiterai aussi pour « rattraper » des spectacles que je n’avais pas pu voir l’an dernier (ou cette année à Paris) comme Le souffleur, Changer l’eau des fleurs, Les racines de la liberté, La truite, La vie matérielle, Fred Blin … mais j’avoue que certains sont encore sur ma liste « complémentaire », en attente d’un créneau, et il me faudrait bien rester trois jours supplémentaires car beaucoup sont au même horaire et ont le même jour de relâche. Nous avions fait remonter le souci lors de la précédente édition. Nous avons été manifestement entendus. Les compagnies ont modifié leur jour de relâche mais presque toutes d’un même élan pour se positionner cette fois sur … le mardi. A croire qu’il n’y a aucune concertation entre les salles !

Ultime petit truc pour vous garantir le meilleur festival : prévoyez donc vous aussi une liste « plan B » de manière à pouvoir substituer un spectacle par un autre en cas d’annulation, par exemple pour cause de Covid inopiné. Je ne voudrais pas jouer les rabats-joie mais je ne crie pas victoire à la perspective d’un festival sans masque, sans jauge maximale et sans distanciation alors que nous savons tous que le taux de contamination est reparti verticalement à la hausse. Même triplement vacciné, un artiste sera trop mal en point pour se produire sur scène s'il est positif au Covid. Il sera contraint à suspendre le spectacle au moins une semaine. Je parle en connaissance de cause, ayant fait moi-même cette expérience (ce qui me garantit d’ailleurs pas de n’être pas malade pendant mon séjour en Avignon puisque personne n’est à l’abri d’un nouveau variant).

Une dernière astuce, le festival (Off) commence officiellement le 7 juillet mais il démarre bien avant. Par une parade d'ouverture qui est programmée le mercredi 06 juillet 2022 à 17h et qui démarrera Place des Carmes.

Et puis sachez que la plupart des théâtres font des générales toute la journée du 6 juillet, ce qui signifie que ce jour-là il n’y a pas de billetterie et que l’accès est gratuit, dans la limite bien entendu des places disponibles. Le théâtre Notre Dame (qui a été historiquement le premier à initier cette pratique) a par exemple fait savoir qu’il n’y aurait pas de restriction, que vous soyez vous-même professionnel ou pas, et que la seule règle sera premier arrivé arrivé, premier servi.

Festival d'Avignon du 7 au 26 juillet 2022
Festival OFF d'Avignon 2022 du 7 juillet au 30 juillet 2022
Avignon If du 6 au 20 juillet 2022

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)