Publications prochaines :

Comme promis les 70 articles des spectacles vus aux festivals d'Avignon In, Off et If ont été publiés (mois de juillet). Ont suivies les critiques de la rentrée littéraire (mois d'août). Le rythme de publication a repris un rythme normal à partir de septembre avec l'alternance culturelle/culinaire habituelle.

samedi 16 juillet 2022

Bien au-dessus du silence de et mis en scène par Violaine Arsac à La Luna (Avignon 2022)

Je suis une grande admiratrice de Violaine Arsac depuis Janvier 2020. Pas question de manquer sa nouvelle création à La Luna.

Etant confiante, j’y vais donc les yeux fermés, sans rien savoir, et je suis surprise d’entendre des mots qui me "disent quelque chose", et plus encore.

"L’impossible, nous ne l’atteignons pas, mais il nous sert de lanterne". Ça pourrait (encore !) être du Ferdinand Cheval. C’est si juste de toute manière.

Ma sensibilité est secouée par des paroles que j’entends avec de plus en plus de familiarité. A tel point que je questionne ma propre mémoire. Le doute n’est plus permis aux premiers mots de La grasse matinée de Jacques Prévert. Je reconnaîtrai aussi Une sorcière comme les autres de Anne Sylvestre et Barbara, encore de Jacques Prévert. Et puis des bribes de Desnos, Aragon et Neruda. Mais surtout je me laisserai porter par leur musique.

Je n’ai pas l’habitude de voir la poésie entièrement théâtralisée. Et je dois dire que c’est si bien fait que je n’avais pas immédiatement compris que le spectacle avait été créé à partir d'un corpus de textes poétiques. Ça ne m’a pas dérangée de n’avoir pas été prévenue, mais j’imagine que c’est préférable de l’être.

Chacun des 64 textes des 17 poètes, quelle que soit l'origine de son auteur ou la période à laquelle il a été écrit, nous parle du monde d'aujourd'hui. Étant lié au précédent comme au suivant, l’ensemble est fluide.

Les cinq comédiens les disent, les chantent et les dansent avec justesse, guidés par une mise en scène sobre et néanmoins physique. Je n’avais encore jamais vu l’évocation d’un viol de manière aussi efficace que pudique. Beaucoup d’instants sont poignants. Ils combattront la misère en rime et en vers, nous faisant comprendre que "les autres" c’est nous !
 
Ecrire, ne jamais cesser. Ces paroles de Abdellatif Laâbi correspondent aussi à ce qu’on attend de Violaine Arsac. Le spectacle peut s’adresser à tous ou à un public scolaire, afin de faire découvrir aux élèves la poésie différemment, dans une dimension visuelle, charnelle, actuelle. 

Je pensais connaître par coeur Liberté de Paul Eluard (1942). Mais je ne me souvenais pas qu’il situait ce mot "bien au-dessus du silence" légitimant ainsi le titre du spectacle :
Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom 

Violaine Arsac a aussi écrit et mis en scène La dernière lettre, que j’avais sélectionnée l’an dernier (qui se joue à 17 h 15 au Girasole). Et en 2020 Les passagers de l'aube.
Bien au-dessus du silence de  Violaine Arsac
D'après les textes de Maram al-Masri, Louis Aragon, Aimé Césaire, René Char, Jean-Baptiste Clément, Marianne Cohn, Robert Desnos, René Depestre, Paul Eluard, Victor Hugo, Abdellatif Laâbi, Pablo Neruda, Jacques Prévert, Yannis Ritsos, Constantin Simonov, Anne Sylvestre  (liste en suivant le lien en fin de publication).
Mise en scène : Violaine Arsac
Chorégraphie : Olivier Bénard
Avec Olivier Bénard, Florence Coste, ou Charlotte Durand-Raucher, Steven Dagrou, Nadège Perrier, Nicolas Taffin
Lumières : Rémi Saintot
Musique : Stéphane Corbin
Costumes : Janie Loriaut
Spectacle vu le Samedi 16 juillet 2022 à La Luna. Article rédigé après mon retour, à partir de mes notes et des publications faites chaque jour sur la page Facebook À bride abattue, rendant compte des spectacles vus la veille, aussi bien dans le In, que le Off ou le If. Les meilleures photos de la journée étaient publiées sur mon compte Facebook Marie-Claire Poirier peu après dans la matinée.
64 textes avec l’aimable autorisation des éditions : Actes Sud, Bruno Doucey, Gallimard, La Différence, Le Temps des cerises, L’Harmattan, Présence africaine, Minuit, Seghers.

17 poètes : Maram al-Masri, Louis Aragon, Violaine Arsac, Aimé Césaire, René Char, Jean-Baptiste Clément, Marianne Cohn, Robert Desnos, René Depestre, Paul Eluard, Victor Hugo, Abdellatif Laâbi, Pablo Neruda, Jacques Prévert, Yannis Ritsos, Constantin Simonov, Anne Sylvestre. 

Liste des Textes & Recueils par ordre d’apparition dans le spectacle

Ouverture

1 Un cri de paix de René Depestre (in La Rage de vivre Œuvre poétique complètes, Seghers )

2 Poésie ininterrompue de Paul Eluard (Gallimard)

La Misère
3 Une seule main ne suffit pas pour écrire de Abellatif Laâbi (in L’Etreinte du monde, La Différence )

4 La grasse matinée de Jacques Prévert (in Paroles)

5 Chronique de la citadelle d’exil de Abellatif Laâbi (in Sous le baîllon le poème, Editions L’Harmattan )

6 La Grève de Jean Baptiste Clément

7 La semaine sanglante de Jean Baptiste Clément

8 Elle va nue la liberté de Maram al Masri (in Elle va nue la liberté, Editions Bruno Doucey )

9 Discours sur la misère de Victor Hugo

Transition : le rôle du poète de Violaine Arsac

Le Racisme

11 Libre éloge de la langue française de René Depestre (in Anthologie personnelle, Points Poésie )

12 Poème à mon frère blanc

13 Café au lait de Anne Sylvestre

14 J'explique certaines choses de Pablo Neruda (in Résidence sur la terre, traduction de Guy Suarès, Gallimard. )

15 Etranges étrangers de Jacques Prévert (in Grand bal du printemps, La Guilde du livre )

16 Les blancs disent que c'était un bon nègre de Aimé Césaire (in Cahier d’un retour au pays natal, Présence africaine )

17 Li-ber-té de Yannis Ritsos (in Graganda, traduction de C.Prokopak et A.Vitez, Gallimard )

18 Si tu vacilles de Violaine Arsac

Transition : le rôle du poète

19 Plus belle que les larmes de Louis Aragon (in Les Yeux d’Elsa, Seghers )

20 La création me vint Violaine Arsac

21 La poésie est contagieuse de Paul Eluard (in Poètes d’aujourd’hui, Gallimard )

Le Sexisme

22 Douce maison de Anne Sylvestre

23 Alors j’ai vu de Violaine Arsac

24 Zadjal de l’avenir de Louis Aragon (in Le Fou d’Elsa, Gallimard )

25 Une sorcière comme les autres de Anne Sylvestre

26 Et le St Honoré, c’est pour qui ?  de Violaine Arsac

27 Poésie ininterrompue de Paul Eluard (Gallimard )

28 Je suis comme je suis de Jacques Prévert (in Paroles)

29 Prose du bonheur et d’Elsa de Louis Aragon (in Le Roman inachevé)

Transition amoureuse

30 Terre de Violaine Arsac

31 Le Château des pauvres de Paul Eluard (in Poésie ininterrompue, Gallimard )

32 Prose du bonheur et d’Elsa de Louis Aragon (in Le Roman inachevé, Gallimard)

33 Danse avec moi de Violaine Arsac

34 Barbara de Jacques Prévert (in Paroles)

35 Couvre-feu de Paul Eluard (in Poésie et vérité, Minuit )

Le monde en tumultes
36 Des villes de Violaine Arsac

37 Houriah de Maram al Masri (in Elle va nue la liberté, Editions Bruno Doucey )

38 Attends-moi de Constantin Simonov (in Anthologie de la poésie russe, traduction de Katia Granoff, Gallimard )

39 La Centaine d’amour de Pablo Neruda (in La Centaine d’amour, traduction de Jean Marcenac et André Bonhomme, Gallimard )

40 L’absence de Violaine Arsac

Transition : le poète en résistance

41 Mais la Joie… de Violaine Arsac

42 Feuillets d'Hypnos de René Char (in Fureur et mystère, Gallimard )

43 Le Musée Grévin de Louis Aragon

44 Je dirai leurs noms de Pablo Neruda (in Chant général, traduction de Claude Couffon, Gallimard )

Résister

45 Marche française de Louis Aragon (in La Diane française, Seghers )

46 Ce que vous appelez civilisation de Victor Hugo

47 Les autres, c’est nous de Violaine Arsac

48 Chronique de la citadelle d’exil de Abellatif Laâbi (in Sous le baîllon le poème, Editions L’Harmattan )

49 Vaincre le jour, vaincre la nuit de Robert Desnos (in Destinée arbitraire, Gallimard )

50 Je trahirai demain de Marianne Cohn (in La Résistance et ses poètes, Seghers )

51 Ballade de celui qui chanta dans les supplices de Louis Aragon (in La Diane française, Seghers )

De l’obscurité à la Lumière

52 L'échafaud de Victor Hugo

53 Prélude à la Diane française de Louis Aragon (in La Diane française, Seghers )

54 Elle va nue la liberté de Maram al Masri (in Elle va nue la liberté, Editions Bruno Doucey )

55 Chronique de la citadelle d’exil de Abellatif Laâbi (in Sous le baîllon le poème, Editions L’Harmattan )

56 Les mots m’ont pris par la main de Louis Aragon (in Le Roman inachevé, Gallimard)

57 Dit de la force et de l'amour de Paul Eluard (in Poètes d’aujourd’hui, Gallimard )

58 C’est la paix de Yannis Ritsos (in Guerre à la guerre, Bruno Doucey )

59 Le Poète de Yannis Ritsos (in Tard, bien tard dans la nuit, Le Temps des cerises )

60 Demain de Robert Desnos (in Destinée arbitraire, Gallimard )

61 Et un sourire de Paul Eluard ( in Derniers poèmes d’amour, Seghers )

62 Je ne connais pas cet homme de Louis Aragon (in La Diane française, Seghers )

63 Un cri de paix de René Depestre (in La Rage de vivre Œuvre poétique complètes, Seghers )

64 Liberté de Paul Eluard (in Au rendez-vous allemand, Minuit )

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)